Cendrillon: ira… ira pas?

4 commentaires

 

Le ballet Cendrillon sera donné à Bastille à partir du 25 novembre, dans la chorégraphie de Noureev sur une musique de Prokofiev. Deux monstres sacrés russes pour ce conte ancien.

Face aux reprises récentes des ballets, j’avais adopté jusqu’à présent 2 positions:

– si je n’avais pas réussi à voir l’oeuvre ( Caligula, Les enfants du Paradis) je m’y rendais;

– si je l’avais déjà vue, qu’elle me plaise ( La Dame aux Camélias) ou non ( Paquita) je n’y allais pas.

Sauf que, depuis, je suis en train de passer dans la catégorie 5 de mon échelle du balletomane ( cf billet) et j’ai également envie de revoir certains danseurs comme Nicolas Le Riche (histoire de me réconcilier avec lui depuis sa prestation dans Phèdre en septembre ) et Karl Paquette ( idem mais dans La Source).

Et puis Cendrillon est un ballet très particulier pour moi:

– le premier que j’ai vu adulte à l’Opéra Garnier en mai 2005;

– le premier que j’ai vu avec celui qui est devenu depuis mon mari. Il y a un pays où aimer la danse fait partie de l’identité nationale et n’est pas considéré comme efféminé pour un homme. J’ai nommé ?? ; ))) Les balletomanes reconnaîtront ledit pays où le mot « Grand » désigne également le théâtre de la compagnie de danse la plus connue…

Bref, j’y serai donc le 3 décembre avec la distribution suivante. Tiens comme c’est étrange … on y retrouve Nicolas Le Riche et Karl Paquette ; )) Bizarre, bizarre…

CENDRILLON Dorothée Gilbert
L’ACTEUR VEDETTE Nicolas Le Riche
LES DEUX SOEURS Nolwenn DanielAlice Renavand
LA MÈRE Simon Valastro
LE PRODUCTEUR Karl Paquette
LE PROFESSEUR Alessio Carbone

Histoire aussi d’affiner mes remarques sur  Noureev développées déjà dans Le lac des cygnes et Roméo et Juliette: le prologue qui annonce déjà la fin, l’homosexualité latente, l’importance du cinéma ( flagrant dans Cendrillon mais je n’en dis pas plus)…

Et vous, avez-vous vous aussi des ballets qui occupent une place particulière dans votre vie?

Quelle distribution allez-vous voir?

4 comments on “Cendrillon: ira… ira pas?”

  1. Je trouve que tu as choisi la meilleure distribution de ce Cendrillon ! Je vais la voir aussi, fin novembre. Il faut bien profiter de Nicolas Le Riche pendant les 2-3 ans qui lui reste ! :).

  2. Hello,
    j’ai vu Cendrillon à Garnier en 2007, c’est encore chaud dans ma mémoire. J’avais beaucoup aimé le spectacle, la chorégraphie, les décors, malgré des places en stalle. Quant à le revoir à Bastille, pourquoi pas.
    Celui qui a une place particulière est Le Lac des Cygnes, le premier que j’ai vu étant encore tout enfant (8-10 ans) et que je faisais de la danse classique, dans une loge à Garnier. Et que j’ai revu depuis!
    Casse-Noisettes aussi…
    Oui, il n’y a pas de règle. Un ballet peut se revoir, comme un bon film. Et le casting compte! Tiens c’est drôle j’ai écrit cela avant de voir ta remarque après la distribution.

    1. @ Amélie : tout à fait d’accord avec toi pour Nicolas Le Riche…
      Mathias Heymann étant arrêté, je ne le verrai donc pas dans ce ballet. J’attends avec impatience ton billet sur Cendrillon !
      @ Christine : J’ai vu bien d’autres ballets enfant comme Casse noisette ou Roméo et Juliette pour les plus célèbres et des opéras comme le Barbier de Séville, La Traviata…quand j’habitais en France. Mais Cendrillon a marqué mon grand retour à la danse, toute baroqueuse que j’étais à l’époque…
      Tiens cette fois c’est toi qui fais la faute sur Casse noisette ; ))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s