Tunisie – Seabel Alhambra Beach Golf & Spa – Port El Kantaoui

Dernier volet consacré à ce voyage enchanteur en Tunisie: l’article sur l’hôtel qui me reçut pendant quelques jours et dont le nom « Seabel Alhambra » évoque l’Andalousie et l’Alhambra de Grenade.

En arrivant à la tombée de la nuit dans cet établissement gardé par de hauts murs, on est surpris par le soin porté à la décoration.

L’architecture de ce bâtiment et sa décoration néomauresque donnent une impression d’espace, de tranquillité et de dépaysement. On est loin des hôtels impersonnels de certaines chaînes. Il faut avoir déambulé le soir le long de la piscine fermée pour ressentir cette sérénité dans la pénombre… Une impression d’autant plus forte qu’elle était pour moi l’occasion de fouler les pieds du continent où j’ai grandi et que je n’avais pas revu depuis 2009: l’Afrique, ses odeurs de bougainvilliers, ses marchés ou souks selon qu’on est en Afrique noir ou au Maghreb…Autant de souvenirs qui me revenaient à l’esprit…

Si l’appellation « hôtels clubs » peut rebuter certains – moi la première étant allergique à toute soirée de groupes style karaoké… – vous pouvez vous échapper près de la piscine et siroter un mojito en dégustant un des nombreux plats préparés par un personnel professionnel et soucieux des détails (j’apprécie quand on met les couverts à poissons quand c’est nécessaire et de nombreux restaurants parisiens ne le font pas).

Ce séjour a également été l’occasion d’essayer le SPA de l’hôtel dont j’ai apprécié la gentillesse et le professionnalisme des masseuses et esthéticiennes ainsi que de la directrice que je remercie. Car quitter la Tunisie sans avoir vécu le rituel du hamman ou essayé le massage aux foulards serait passer à côté d’une partie de sa culture…

Tradition remontant aux thermes romains, le hammam est à l’origine un lieu de purification du corps, avant de devenir un lieu de vie sociale. Quant au massage aux foulards, ancré dans la tradition berbère, il permet de dénouer les tensions du corps et se révèle plus tonique que je ne le pensais ; )

Art, villes et paysage à Amiens: les hortillonnages comme lieux d’exposition

Vous avez envie de passer le week-end au vert et de mêler culture et nature? Alors direction Amiens, en Picardie, où la 5° édition du festival « Art, villes et paysage » sera  inaugurée ce week-end (programme disponible ici).

Pont - Anne-Laure Graf

Pour ceux qui seraient pris, il dure jusqu’au 12 octobre et permet, à pied ou en barque, de découvrir 37 œuvres d’art – dont 16 inédites- qui amènent à s’interroger sur le caractère fragile de la nature… et de la vie.

Banlieue - Anne-Laure Graf

J’ai eu la chance de faire ce parcours la semaine dernière, par une belle journée ensoleillée. J’avais gardé d’Amiens – où j’étais allée à plusieurs reprises – une image plutôt « triste », totalement effacée par cette belle sortie.

Intervention

Les hortillonnages (du latin hortus: jardin) constituent un ensemble de plusieurs centaines de jardins flottants sur un dédale de 65 km de canaux à quelques encablures du centre d’Amiens. Si certains servent encore aux maraîchers, leur rentabilité est faible: cette terre est facilement inondable, les rongeurs sont légion… D’où l’idée d’en transformer certains en lieux d’expositions qui réunissent autour d’un même projet paysagistes, plasticiens et architectes.

Jardin d'Erode - Anne-Laure Graf

Des barques peuvent être louées pour faire le parcours (estimé à 2h30 si on se dépêche, davantage si on flâne et pique-nique).

l'île perdue

Le clapotis de l’eau, la beauté des œuvres qui se dévoilent au détour d’un arbre donnent très vite l’impression d’être en vacances, hors du temps… Pour un peu qu’on ait l’âme poète, des vers peuvent venir, notamment lorsqu’on s’installe sur le banc du « syndrome de la page blanche  » et qu’on contemple ce paysage:

page blanche

Pour ceux qui voudraient poursuivre cette journée de façon culturelle et « terrienne » la maison de la culture d’Amiens, présente, en entrée libre, une exposition de 30 œuvres de l’artiste allemand Reiner Ruthenbeck, de ses photographies des années 1950/ 60 à ses sculptures murales des années 1990. J’ai eu l’occasion d’entendre le commissaire de l’exposition, Hubert Besacier, en parler. Je suis toujours réservée sur les œuvres qu’on peut ensuite refaire si l’on suit les instructions de l’artiste, comme ici les tas de feuilles. L’acte de création doit selon moi rester unique… Cela reste cependant une exposition intéressante pour les amateurs d’art contemporain.

Expo Amiens

Riga côté architecture : des 3 frères aux immeubles Art nouveau

Les amoureux de patrimoine et d’architecture ne seront pas déçus par Riga, capitale européenne de la culture en 2014.

Restaurant Anne-Laure Graf

Tout comme à Varsovie en Pologne, l’indépendance lettone en 1991 a été suivie de la reconstruction des bâtiments anciens, souvent détruits sous l’URSS car symbole du nationalisme bourgeois letton…

Une flânerie dans la vieille ville puis dans la ville moderne, les 2 étant séparées par le monument de la liberté, genre d’obélisque surmonté d’une statue et d’un parc,

monument de liberté Anne-Laure Graf

est l’occasion de découvrir Les 3 frères, 3 anciennes maisons juxtaposées datant du XVII°s,

2 des 3 frères Anne-Laure Graf

la maison des chats coiffée d’un chat,

Maison des chats Anne-Laure Graf

la maison des Têtes noires, restaurée en 1999

Maison des tetes noires Bdef maison des tetes noires détail

et quelques passages pittoresques près de la reproduction des musiciens de Brême.

Côté ville moderne, la rue Alberta est l’occasion de découvrir des immeubles Jugendstil (ou art nouveau) et romantiques qui laissent songeur…

rue Alberta Anne-Laure Graf Même si une des maisons les plus célèbres de Riga est située un peu plus loin…

Jugenstil Anne-Laure GrafAlors séduits ; )

Pour prolonger l’été: quelques photos d’Houlgate…

Dans un autre genre, et dans un mouchoir de poche, la station d’Houlgate en Normandie allie plages de sable, balade aux « vaches noires » pour trouver des fossiles dans un paysage peu courant pour la région et promenade sur un très beau front de mer préservé architecturalement…

Une photo un brin décalée pour cette agence de vente… désormais à vendre…

Agence de ventes - Houlgate - Anne-Laure Graf

La folie des grandeurs? Une villa un peu tarabiscotée près de la mer…

Folie - Houlgate - Anne-Laure Graf

Une mairie très fleurie…

Mairie d'Houlgate

Pour prolonger l’été: quelques photos du Touquet…

Si j’ai été bien silencieuse cet été, je n’en ai pas moins fait le tour de quelques stations balnéaires de Normandie et du Pas de Calais… Rien de bien exotique il est vrai, mais  l’occasion de faire de belles photos…

Voici déjà quelques photos du Touquet, station du Nord-Pas de Calais que je ne connaissais pas et que j’ai vraiment appréciée: des plages de sable (et non de galets comme à Dieppe ou Fécamp), un centre photogénique et bien achalandé…

Un vrai coup de coeur!

Commençons par mon chat, si célèbre qu’une maison y porte son nom  ; )

IMGP2907 - Copie

Puis par un surnom souvent donné aux petites filles « Poupette » ou petite poupée…

Poupette Touquet -Anne-Laure Graf

Un côté rétro plutôt sympathique avec cette « antique » coccinelle…

Coccinelle - Touquet - Anne-Laure Graf

Et pour finir sur une note romantique…

Clair de Lune -Touquet - Anne-Laure Graf