Prendre le train en Espagne

Comme toute expérience de voyage peut être utile, voici quelques conseils sur les trains espagnols.

Il existe 2 classes en Espagne, comme partout en Europe me direz-vous, sauf que le nom diffère. La classe Turista est la seconde classe et la Preferente la première.

Jusque là, tout va bien.

Cela se corse lorsque vous décidez de prendre le train de  nuit, entre Madrid et Barcelone par exemple. Une troisième dénomination apparait alors : Litera, il s’agit de cabines de 6 couchettes, non mixtes. Il n’y a alors pas de première ou deuxième classe, contrairement à ce que nous avions compris.

Reste à savoir si vous préférez :

– être en classe turista dans une salle où les sièges ne s’inclinent pas (44€)

– être en classe preferente dans une salle dans des sièges très confortables qui se transforment en lit (sans les cahots du train) ( 57)

– être en couchette où vos affaires sont plus sécurisées et où vous dormez réellement allongés mais êtes ballotés par le train toute la nuit (57,70€).

Pour être passée de Preferente à Litera, je me demande si j’ai fait le bon choix. Sur un train de 4 wagons, 2 étaient de classe Preferente, un Turista et le dernier Litera, loin d’être plein (contrairement à Preferente). L’occupation était différente avec de nombreux touristes, parfois un peu perdus comme nous, en Preferente, et surtout des Espganol(e)s en Litera

Autre solution : prendre le dernier train vers 20h30 et arriver un peu avant minuit à Barcelone… Ou l’avion…

Et vous, avez-vous connu de telles expériences de voyage en Europe ou ailleurs ?

Préparatifs de voyage….

J’ai l’impression que je parle un peu trop de culture en ce moment…

Ca doit être l’hiver qui approche et l’installation du froid: on se réfugie dans un musée, un café, un salon de thé, plutôt que de flâner le nez au vent… Ou au contraire, on parcourt les sites internet à la recherche de destinations ensoleillées…

A propos, vous les préparez comment vos vacances?

1 – Longtemps à l’avance en planifiant minutieusement chaque journée, en vérifiant les spectacles à voir, les expositions, les horaires de musée…?

2 – Quelques jours avant en vous disant « bon au fait, j’ai mes billets, je fais quoi maintenant »?

3 – En dernière minute dans l’avion en disant « et bien voyons qu’il y a-t-il d’intéressant à voir »?

4 – Au fur et à mesure de votre voyage, selon les rencontres, les envies, au risque de ne pas avoir noté certains horaires et de passer à côté de quelque chose que vous vouliez voir?

5 – Vous ne préparez rien et passez par un opérateur!