Le chocolat Eynard, ivoirien et français depuis 1962…

C’est un carton qu’on ouvre avec un mélange d’excitation et d’inquiétude… Et si le goût avait changé, et si les souvenirs l’avaient magnifié… et si j’allais être déçue…

 

Le chocolat Eynard a bercé mon adolescence en Côte d’Ivoire. On l’achetait à Cocody en belles tablettes bleues pour le chocolat au lait et lors de mon départ définitif en 1999, j’en ai acheté des kilos dont j’ai fourré mon djembé qui me servait de bagage à mains. C’était l’époque où la taille des bagages à main était moins contrôlée et où on pouvait mettre des liquides et confitures – des confitures à l’ananas tenaient en l’occurrence compagnie à mon chocolat ; ) – sans aucun problème. Le tam-tam a survécu à ce traitement et le chocolat et la confiture ont été mangés. J’ai depuis à plusieurs reprises demandé à des amis se rendant à Abidjan s’ils pouvaient me ramener du chocolat Eynard. Il semblait manifestement introuvable.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais revenons-en au chocolat Eynard de 2018. Première surprise : le packaging a totalement changé. Marron et plus brut, il évoque selon moi l’Afrique et sa terre rouge et brûlée par endroits, et le côté artisanal du Moulin du Cacao, nom de la société. Un emballage simple et cohérent avec les valeurs d’authenticité de la maison, mais qui gagnerait à être plus haut de gamme vu la qualité des chocolats et l’importance du packaging de nos jours. Car aucune déception en dégustant ce chocolat toujours excellent… et authentique…

 

La famille Eynard a cette rare particularité de maîtriser toute la filière du chocolat, du volet botanique et agronomique, des plantations de Côte d’Ivoire et Afrique de l’Ouest (sélection des meilleures cabosses de variété Forasteros), jusqu’au produit final agro-alimentaire. Un chocolat d’exception 100% pur beurre et pâte de cacao originaire de Côte d’Ivoire depuis 1962. A l’heure des scandales alimentaires ces données ont leur importance.

Pour les habitants du Sud de la France, la boutique est à Venelles dans les Bouches du Rhône, sinon l’achat se fait en ligne…

Un chocolat à mettre sous le sapin pour petits et grands : )

Anne-Laure FAUBERT

 

 

La route des fromages AOP de Normandie : histoire et secrets de fabrication…

Place pour cet article à un nouveau rédacteur: Andrei Sol. qui connaît mieux que moi les secteurs agricole et les accords mets et vin/ cidre.. J’avais déjà traité le sujet gastronomique des fromages, et notamment de l’abbaye de Tamié et de leur fromagerie dans cet article consacré à la Savoie.

« Tout le monde connaît le camembert, le fromage à pâte molle le plus vendu en France. Mais connaissez-vous son histoire et les secrets de sa fabrication ?

camembert_Blog

Le célébrissime Camembert de Normandie, mais aussi le Neufchâtel, le Pont-L’Evêque et le Livarot vont vous dévoiler leurs secrets sur la nouvelle route touristique des fromages AOP de Normandie ! Cette route des fromages normands vous propose 70 escales gourmandes : restaurants, crèmeries-fromageries, éleveurs et producteurs de fromages. A vos fourchettes !

 

 

 

L’un des fleurons de notre gastronomie française, le camembert de Normandie porte ce nom car il a été créé à la fin du 18ème siècle dans le village de Camembert dans l’Orne. Il bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée depuis 1983. Le camembert de Normandie, à ne pas confondre avec le camembert fabriqué en Normandie, se fait selon un cahier des charges précis. Il doit être fabriqué à partir de lait cru, produit par des vaches de race normande qui pâturent au moins six mois dans l’année. Le caillé qui en est issu est moulé en cinq couches successives et égoutté. Difficile d’imaginer la Normandie sans ses vastes bocages et son maillage dense des haies, avec de l’herbe riche et verdoyant. Ce sont ces bocages qui accueillent les vaches de race Normande. Cette vache est indispensable aux AOP de Normandie car elle produit un lait très riche en matière grasse et protéines, donc particulièrement adapté pour la production de fromages. En hiver, ces vaches laitières sont nourries avec du fourrage et du maïs produits à plus de 80% sur l’exploitation, ce qui garantit une nourriture normande de qualité. Tout se passe donc en Normandie, de la fourche à la fourchette !

aumonière de camembert_1enviedailleurs.com
Aumônière de camembert de Normandie

Pour accompagner la dégustation des fromages normands, au lieu du traditionnel vin rouge, pourquoi ne pas opter plutôt pour le cidre. L’accord tient au terroir, puisque les deux sont produits sur la même zone. Les cidres demi-secs, qui ont une petite rondeur sucrée, accompagnent particulièrement bien les fromages à pâte molle à croûte fleurie comme le Camenbert de Normandie: le caractère onctueux et les arômes intenses du fromage sont parfaitement mis en valeur par ce cidre avec une grande ampleur en bouche et des arômes puissants. Pour accompagner le Livarot et le Pont-L’Evêque, puissants au niveau aromatique, préférez en revanche des cidres bruts, riches en saveurs et peu sucrés.

Neufchâtel, camembert et cidre_1enviedailleurs.com

Last but not the least : savez-vous qu’il est préférable de garder les fromages dans votre cave à vin pour préserver leurs qualités gustatives ? Si toutefois, vous êtes obligés de les mettre au réfrigérateur, préférez votre bac à légumes pour limiter l’impact néfaste des températures trop basses. Bonne dégustation ! »

Andrei Sol.

Une escale bistronomique au BBM, Bistrot Buci Mazarine

C’est un restaurant qui s’aborde comme une escale bleutée et aquitaine en plein Paris, avec ce paravent bleu vif qui fouette l’air lourd et ensoleillé de cette belle journée d’été. Dans le chic et intellectuel quartier de Saint Germain des Prés, la salle du rez de chaussée du Bistrot Buci Mazarine, à la décoration de bords de mer et artistique, donne vue sur la cuisine ouverte ou sur la rue, selon vos envies, tandis que celle de l’étage offre un cadre plus intimiste idéal pour des soirées entre amis ou collègues.

Célèbre pour son  Trou Gascon, une étoile Michelin ouvert en 1973, et son Carré des Feuillants, 2 étoiles Michelin, Alain Dutournier, passé par l’école hôtelière des Pyrénées à Toulouse, reprend les plats du Sud Ouest qui ont fait son succès, en les démocratisant pour proposer au Bistrot Buci Mazarine des formules déjeuner Entrée + plat ou Plat + dessert à 25€ et des dîners entrée, plat dessert à 35€ (hors boissons). Le chef, Julien, formé dans la galaxie de Dutournier, a composé à quatre mains  une carte actuelle influencée par les saveurs d’Aquitaine et les saisons.

Marbré de chèvre frais_BBM_1enviedailleurs.com
Marbré de chèvre frais par Le Bistrot Buci Mazarine

 

Accueillie avec gentillesse par Julie, j’ai choisi un marbré de chèvre frais, bohémienne d’artichaut poivrade, repéré sur le site internet, alors que mon cher et tendre s’orientait vers un tataki de saumon, petits pois frais mimosa et croûtons. Le marbré se révèla un mélange détonnant et agréable entre le fondant du fromage et le caractère plus abrupt des artichauts, tandis que le saumon mi-cuit se mariait avec finesse avec la soupe froide, car c’en est une, de petits pois.  On retrouve dans les plats une générosité et un respect des produits, formule parfois galvaudée, mais qui reflète selon moi une réelle attention à leur fraicheur et leur qualité.

Vins_BBM_1enviedailleurs

Côté vin, je me suis laissée tenter par un verre de vin de Rhône, Un Versant Vionnier, 2015, me laissant guider par les choix de Julie. Une belle découverte que je compte entrer dans ma cave…

Cassoulet_BBM_1enviedailleurs.com

Absolument pas de saison mais plat signature, le Cassoulet aux trois viandes s’est révélé fondant, généreux et la saucisse d’une grande qualité. A regoûter en hiver : )

 

ile flottante_BBM_1enviedailleurs.com
Île flottante framboises, Bistrot Buci Mazarine

 

Côté dessert, mon côté bec sucré reprenant le dessus, je me suis laissée tenter par l’île flottante où la douceur de la crème et la finesse de la glace à la pistache étaient contrecarrées par l’âpreté du grué de cacao, tandis que le blanc d’œuf aérien, magnifique par sa rondeur, apportait une note bienvenue de légèreté avant la touche finale des framboises. De son côté, Monsieur testait le Baba pina colada ananas coco, gingembre confit pour son plus grand bonheur.

Baba_BBM_1enviedailleurs.com

Une très belle découverte dans un quartier où j’ai déjà quelques habitudes gastronomiques et un essai que je compte transformer lors des soirées que j’organise pour ma société Bulles de Culture.

Anne-Laure FAUBERT

Le restaurant ferme du 6 au 27 août et est ouvert du mardi au samedi

Les différents coffrets “culturels” et gastronomiques de FOOD de Culture

Marque fondée en 2015 par la directrice éditoriale de ce Webzine, FOOD de Culture est le « petit frère gastronomique » de Bulles de Culture, société événementielle culturelle créée en 2014. Envie d’ailleurs, que vous suivez : ) est à l’origine de ce projet fou!

Taj Mahal

Passionnée de Culture et aussi diplômée de Sciences Po Paris, Anne-Laure a pour but de partager et d’initier à la Culture. Elle suit aussi depuis 7 ans des cours en tant qu’auditeur libre à l’Ecole du Louvre.

FOOD de Culture propose des coffrets “culturels” et gastronomiques Made in France qui ont pour but de partager la culture de façon gourmande d’où le jeu de mots pour le nom de la marque ; )

Dans les coffrets vous y trouverez :

  • un livret explicatif sur le thème
  • une gourmandise associée pour chaque histoire ou partie racontée dans le livretAmour non alcoolisé

Depuis la naissance de sa société, Anne-Laure, avec l’aide de son équipe, a créé une quinzaine de coffrets. Le principal objectif de ces coffrets est l’incitation à la culture pour tous, tout en se faisant plaisir à déguster des petites sucreries ou d’autres produits. Les coffrets sont tout aussi originaux que les gourmandises qu’ils proposent. Avez-vous déjà goûté de la confiture de violettes ? Une liqueur de safran ? Un Papageno en pâte d’amande ?

Coffret Opéra 2

Des Réunionnais nous ont donné leur avis sur les coffrets : “Un cadeau qui sort de l’ordinaire, avec des mets délicieux qui sortent de l’ordinaire. Un livret dans lequel on apprend l’Histoire.”

Coffret La Bible_argent 925

Les coffrets ont aussi pris leur envol à l’international. Ils ont voyagé en Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, Suisse, Italie, Vatican, Arabie Saoudite, Chine, Hong Kong, Malaisie, île de la Réunion, Mexique.

FOOD de Culture peut aussi monter vos coffrets sur-mesure !

Venez faire un petit tour sur notre site pour plus de renseignements pour ces authentiques coffrets !

Tiphaine LATROUITE

Voyage culturel et vigneron le long du Canal du Midi…

Dans la région du Languedoc se cachent de petites merveilles, tant historiques que vinicoles. Arrêtons-nous d’abord sur l’histoire du canal du Midi, avant de découvrir Carcassonne et le château de Pennautier, et quelques vins comme des vins bio et un Gewurztraminer du Languedoc.

Canal_Bdef

Canal reliant Toulouse à la mer Méditerranée depuis le XVII° siècle et conçu par Pierre-Paul Riquet, le « canal royal en Languedoc » devenu « canal du Midi » en 1789 révolutionne à l’époque le transport fluvial et la circulation du Midi de la France de l’Ancien Régime. Inscrit depuis 1996 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, il se parcourt désormais en bateau ou se longe à vélo et se prête à des photos splendides.

détail Mijane Bdef

Continuons ensuite par Carcassonne, cité médiévale perchée sur une colline rocheuse, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Je l’avais découverte enfant puis étudiante. Elle n’a pas changé, portant toujours les traces de la rénovation de Viollet le Duc au XIX°s, décédé un an avant la fin de ce chantier. En y réfléchissant je me dis que cet homme est aussi controversé que Le Corbusier au XX°s, mais là n’est pas le sujet.

intérieur Cracassone Bdef

Le nom de Carcassonne viendrait de Dame Carcasse, une sarrasine, qui en sonnant la victoire après un siège, aurait ainsi créé le nom : Carcasse sonne.

Dame Carcasse

L’histoire de Carcassonne remonte aux Romains qui emmènent dans la région la culture de l’olive et de la vigne, et les ruches. Carcassonne prend son importance au XIe avec les Comtes de Trencavel, vassaux du comte de Toulouse, avant d’appartenir à Simon de Montfort et à Saint Louis et la couronne de France. Les défenses de la cité sont réalisées sous Saint Louis et la cité est réputée imprenable. De nombreuses gargouilles parcourent la ville, afin d’effrayer les mauvais esprits.

Carcassone_maison Bdef

Carcassonne se développe autour du commerce de la laine et les hôtels particuliers témoignent encore de la richesse des marchands tisserands. La basilique de Carcassonne nous offre un bel exemple d’art roman occitan. On y trouve des vitraux originaux: l’arbre de Jesse représente comme il se doit la généalogie de Jésus mais ce qui attire mon attention est le vitrail représentant  Adam et Eve mangeant tous les deux le fruit défendu.

arbre de Jessé Bdef

De cette ville naguère florissante, il ne reste que 48 habitants permanents dans la cité en raison de problèmes d’humidité… et de nombreux magasins.

Cette escapade dans le Languedoc est aussi l’occasion de découvrir de jolis domaines vinicoles comme le Domaine de la Mijane, une appellation jeune dans une bâtisse ancienne liée au commerce des draps, et un domaine racheté en 2011 avec l’objectif de développer l’œnotourisme.

Cour La Mijane Bdef

Le vin, produit depuis 2014, est frais, en raison notamment des vents d’est et d’ouest qui soufflent sur le domaine, à 85% composé de rouge et 15% rosé dans l’appellation Cabardès. J’y fais une découverte originale : un Gewurztraminer du Languedoc ! Un vin plus sec que son cousin alsacien.  Et pour les amateurs de vin bio, le Domaine de Cazaban propose des vins biodynamiques dont j’aurais dû acheter plus de bouteilles…

Enfin cette escapade est aussi l’occasion de découvrir à 5 km de Carcassonne le magnifique château de Pennautier, dit le Versailles du Languedoc, construit en 1620.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les amateurs de vieilles pierres et d’histoire y verront la chambre de Louis XIII qui y dormit en 1622.  Très inspiré du style de Versailles dont il suit la mode de vaste palais ouvert sur la vue du parc, il a été plusieurs fois remanié et plus particulièrement agrandi en 1670 par l’architecte Le Vau, à l’époque même où celui-ci édifiait l’orangerie du château de Versailles. Le parc, dessiné à la française par le paysagiste Le Nôtre a gardé le même périmètre de 30 hectares que lors de la construction du château. Une pause historique dépaysante qui peut se prolonger par une nuit au château, si votre bourse vous le permet.

Un voyage à faire selon moi en dehors de la haute saison, soit à l’automne, soit au printemps.

Anne-Laure FAUBERT