Arita: la beauté de la porcelaine japonaise…

On parle souvent de la porcelaine chinoise, française ou anglaise. On oublie qu’il existe une tradition ancienne de porcelaine au Japon. J’ai pu découvrir en février cette vénérable maison qui célébrera, en 2016, ses 400 ans. 

Arita1

Arita est à la fois le plus célèbre centre porcelainier japonais et le plus ancien, avec une tradition qui remonte à plus de 400 ans, en 1616, lorsque Sanpei Lee découvrit de la pierre à porcelaine dans la région éponyme, dans l’île de Kyushu – Préfecture de Saga -, et débuta la production de premières pièces. Dès 1650, la porcelaine Arita, alors connue sous le nom d’Imari (nom du port d’expédition), fut exportée par la Compagnie Néerlandaise des Indes Occidentales (Dutch West India Company). Parmi, les clients d’Imari, le plus célèbre fut le roi Frédéric Auguste Ier de Saxe. Il leur attribuait une valeur très supérieure à l’or, et ordonna à Friedrich Bottger, célèbre chimiste, d’en produire en Allemagne. Ce dernier y parvint après une multitude d’essais, ce qui donna naissance à la Manufacture de Meissen. Les porcelaines Arita de cette époque sont notamment exposées au British Museum, au musée du Louvre ou encore au Château de Versailles.

Arita4

Face à une telle ancienneté se pose la question de la modernité , et les maisons françaises et anglaises comme Bernardaud ou Haviland y sont aussi confrontées. Évoluer sans renier ses racines… Tel avait été le sujet évoqué également lors d’une mission que j’avais menée en 2010 sur les aides aux entreprises en France,  notamment dans la région de Limoges.

En échangeant avec des Japonais spécialistes d’art de vivre, j’ai découvert qu’Arita restait le numéro un de la porcelaine du Japon. Cette porcelaine, dont toutes les pièces sont manufacturées à la main par des artisans experts, dégage ce qui caractérise selon moi, le véritable luxe: ce mélange subtil entre l’épure et le moderne, sous une apparente simplicité… Autant dire que j’avais bien envie de compléter mon service d’inspiration japonaise par quelques pièces d’Arita, et notamment celles désignées par Sylvie Amar, designer experte de l’hôtellerie-restauration, qui a signé Sensitive, une première collection de 10 assiettes inspirées des paysages nippons. Destinées aux palaces et tables étoilées, ces assiettes de toute beauté rappellent que le contenant est aussi important que le contenu pour créer l’harmonie des sens. Une conception plus orientale qu’occidentale, quoique…

Arita2

Le prix – de 50€ à plusieurs centaines d’euros la pièce – ainsi que mon premier achat sur le marché de l’art (alors même que j’investis massivement dans ma société) ont eu raison de cette envie. Cette porcelaine restera pour moi un très beau souvenir…

Un voilier dans le bois de Boulogne: la fondation Louis Vuitton

Cette fondation, conçue par l’architecte Frank Gehry, je l’ai vue se construire, petit à petit. Les grues faisaient peur à la jument que je montais, ce n’était pas toujours évident.

Fondation détail

De nuit elle ressemble à un voilier et cela fait quelques temps que, lorsque je monte à cheval le soir, je me dis que je devrais prendre un trépied et mon appareil. A défaut de nocturne, le voici au crépuscule…

Fondation Vuitton

J’en reparlerai la semaine prochaine, quand j’aurais réussi à la visiter… Je trouve étonnant qu’une marque si décriée pour le symbole de son monogramme ait créé un aussi beau bâtiment… On est plus près du noble cuir épis que de la toile monogramme…

Héloïse fondation Vuitton

 

Un intérieur de collectionneur

Ayant dû faire des photos pour mettre en valeur cette collection il y a quelques jours, j’ai demandé la permission d’en publier certaines sur mon blog…

C’est une demeure de voyageurs et collectionneurs qui, au gré de leurs séjours et voyages, ont acheté des pièces et les ont mélangées à des tableaux de famille et des lampes Art déco, créant une atmosphère particulière.

Ce que j’aime particulièrement, c’est le souci du détail dans chaque pièce… au risque de ressembler à un musée…

 Même si on trouve des pièces d’Afrique, du Maghreb et d’Australie, je me concentrerai sur l’Afrique de l’Ouest.

Les masques voisinent avec des portes, des statues mais aussi des poteries modernes.

On y trouve aussi des pièces connues comme les tabourets Baoulé de Côte d’Ivoire.

A vida portuguesa: rétro comme il faut!

Hier, à Evora, la rue 5 de outubro  m’avait impressionnée par le nombre de boutiques d’artisanat et de souvenirs. A chaque pas que je faisais, j’en voyais!

Des articles exposés simplement dans des paniers, sur des étendages. Que du classique!

Artisanat – Evora

J’avoue que j’aime beaucoup les paniers et la notion d’abondance liée. Mais on peut mieux faire!

Couvertures équestres et autres pièces d'artisanat - Evora

 

En flânant ce matin à Lisbonne, je suis tombée sur une boutique à la fois rétro et bobo, « A vida portuguesa ». Un peu dans le genre d’Oliver & Co mais en moins organisé et plus vintage.

Le rétro au service des spécialités portugaises

C’est un savant mélange entre réédition de boites et de carnets anciens, utilisation de vieux meubles et présentations de produits sains et naturels: miel de romarin avec des alvéoles de ruche dans le pot, savons à la violette, au vétiver…

Le coin des artistes

Bref, une certaine recherche dans la mise en valeur des produits… tout en surfant sur la nostalgie des temps révolus comme une boite à produits de beauté vintage à l’effigie de feue Liz Taylor – je ne suis pas sûre que c’était à dessein.

Carnets vintage
 
Savons multicolores

Décoration sud-africaine…

Je ne sais pas si c’est une réminiscence de l’expo Putman, mais j’avais envie de vous parler décoration d’intérieur…

Un thème qui pourrait revenir car j’aime bien observer l’agencement des pièces, la mise en valeur des objets, l’esprit d’un lieu en somme…

Ayant un faible pour les couleurs chaudes, mon séjour sud-africain en 2009 m’avait comblée, notamment dans la région du Karoo, là où se trouvent les autruches.

Une décoration sobre utilisant des meubles aux teintes chaudes. Classique, intemporelle tout en ayant une touche locale… Ma définition de l’élégance en somme.

J’avais aussi beaucoup apprécié les meubles de caractère comme ci-dessous.