Sylvia de Manuel Legris à la Scala de Milan : le retour des grands ballets classiques narratifs

A défaut de (re)voir Raymonda de Noureev et Le Parc de Preljocaj à l’Opéra de Paris (merci les grèves), ce début d’année 2020 a été l’occasion de découvrir, à la Scala de Milan un très beau ballet néoclassique, Sylvia, ballet … Continuer de lire Sylvia de Manuel Legris à la Scala de Milan : le retour des grands ballets classiques narratifs

Virsky, ensemble national d’Ukraine: une soirée dominée par la danse masculine

Si le Palais des Congrès n’a pas souvent bonne presse parmi les balletomanes pour ses spectacles très grand public – on est en effet loin des ballets pointus que peuvent présenter Chaillot, le théâtre de la Ville ou parfois l’Opéra … Continuer de lire Virsky, ensemble national d’Ukraine: une soirée dominée par la danse masculine

Nefés de Pina Bausch au théâtre des Champs Elysées : un ballet envoûtant…

Autant dire que lorsque j’avais inclus ce spectacle de Pina dans mon abonnement, je l’avais fait davantage pour trouver un dernier spectacle que par conviction ou passion. Et ce d’autant que le programme danse 2017/18 du Théâtre des Champs Elysées … Continuer de lire Nefés de Pina Bausch au théâtre des Champs Elysées : un ballet envoûtant…

Le Yacobson Ballet de Saint Petersbourg: du classicisme à la création déjantée

Le mercredi 3 février, au théâtre des Sablons de Neuilly sur Seine, le Yacobson Ballet donnait une représentation aux premiers abords plutôt classique. Envie de me remettre des adieux de Mats Ek en janvier dont j’étais sortie perplexe? Envie de croiser les Russophones de Paris et Neuilly en goguette? Un peu des deux et surtout cet amour viscéral pour la danse. Fondée en 1969 par Leonid Yacobson alors maître de ballet et chorégraphe renommé, le   Yacobson Ballet est la première compagnie indépendante de Russie – ie non rattachée à un Opéra. Après une interprétation des Sylphides de Michel Fokine belle … Continuer de lire Le Yacobson Ballet de Saint Petersbourg: du classicisme à la création déjantée

Mirror and Music de Saburo Teshigawara : un ballet oscillant entre science fiction et beauté intemporelle

C’était le joker de mon abonnement au Théâtre des Champs Elysées… Teshigawara, chorégraphe et danseur japonais, ne crée pas des œuvres d’un abord facile. Je l’avais vilipendé – ce qui est très rare sur ce blog – lors de Darkness … Continuer de lire Mirror and Music de Saburo Teshigawara : un ballet oscillant entre science fiction et beauté intemporelle