Pour les vacances, suivez Panache au château de Vaux le Vicomte!

Envie d’ailleurs se met à l’heure des vacances et vous propose quelques idées de sorties pour petits et grands!

Première étape: Vaux le Vicomte, accessible par la ligne de train menant à Provins (arrêt Verneuil l’Etang) puis par une navette.

Vue de Vaux de profil_1enviedailleurs.com.Bdef

Ceux qui me lisent régulièrement savent que Vaux le Vicomte est un de ces rares châteaux où j’ai le sentiment d’être chez moi quand je m’y rends. Ceci est lié à mes souvenirs d’enfance, au mannequin du masque de fer qu’on y trouve dans les sous-sols (histoire qui intéressait ma grand-mère et dont elle m’a souvent parlé enfant), à ma passion pour l’histoire et à un « je ne sais quoi » qui émane de ce château…

Ayant déjà parlé en 2017 de l’histoire du château, liée à Louis XIV, Colbert et Fouquet, dans cet article, et en début d’année des Noël à Vaux le Vicomte et Cheverny  je vous relaterai l’expérience que j’ai vécue en suivant Panache, l’écureuil du nouveau parcours sonore immersif dédié aux enfants (il en existe un pour adultes mais je ne l’ai pas écouté ; )).

Vaux le Vicomte_Parcours Nicolas Fouquet_1enviedailleurs.com

Je suis loin d’être une adepte des audio guides et autres applications modernes dans les musées et châteaux, et j’avoue avoir été impressionnée par ce parcours sonore. Car non seulement il est ludique et les différentes voix sont amusantes, notamment celle de Panache qui évoque bien celle d’un petit animal fureteur, mais il oblige à regarder certains objets devant lesquels on passerait trop vite, et nous relate de façon pédagogique l’histoire de Vaux le Vicomte, en faisant intervenir les différents protagonistes, de La Fontaine au cuisinier Vatel.

Parcours sonore Immersif au Château de Vaux-le-Vicomte (C) Vaux le Vicomte

Par ailleurs il m’a amenée à me retourner à plusieurs reprises, croyant que les pas dans les escaliers que j’entendais dans mon casque venaient réellement de la salle…  Amateurs de sensations fortes, voyez s’il est possible de le suivre la nuit ; ) Libres à vous ensuite de revenir sur vos pas sans casque pour revoir le château et vous attarder sur une pièce qui vous a plu ou de poursuivre la visite, en costume pour les enfants, dans le château ou dans le parc à pied ou en voiturette!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Anne-Laure FAUBERT

Prochain article: les nocturnes du zoo de Vincennes

Voyage en Catalogne – Partie 2: musées et scénographie…

Suite de mon voyage en Catalogne en octobre, dont je vous ai déjà parlé ici , cette fois-ci sous l’angle des musées et de leur scénographie… En effet, lors de ce voyage, j’ai eu l’occasion de découvrir des musées dont la forme prévalait parfois sur le fond – ie une scénographie magnifique, un « écrin » pour reprendre un mot utilisé jusqu’à l’excès par les communicants, pour un propos finalement assez vague – et des musées qui, au contraire, semblaient plus pointus au premier abord mais bien plus riches de contenu.

Retour donc sur trois musées et un musée-château…

Si vous aimez l’art roman et gothique, j’ai parlé dans cet article de l’art gothique comme « une ligne de crête entre l’abstraction et la recherche du naturel » concernant l’exposition en cours au musée de Cluny, direction le musée d’art de Gérone que j’ai eu la chance de découvrir avec sa pétillante et dynamique directrice. L’occasion de découvrir un musée né en 1977 et héritier de deux collections, celle de l’archevêché et celle de l’ancien musée provincial de Gérone.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

L’art ancien y règne en maître… dans le cadre splendide de l’ancien Palais épiscopal. On y apprend que l’art roman arrive du Nord de l’Italie et en Espagne par le Sud de la France. On y retrouve des œuvres à l’aspect hiératique, très typique du roman des X° et XI°s avant qu’une étincelle d’humanité n’apparaisse avec le gothique. La fameuse lionne de Gérone, symbole de la ville, se trouve d’ailleurs dans ce musée, et les touristes se prennent en photo devant une copie. Une rare Vierge enceinte, objet de dévotion, trône également dans une salle. Parmi les curiosités, je vous conseille cet étonnant martyrologe du XV°s, créé à Prague et donné en cadeau à Naples dont le Roi était à l’époque catalan, ainsi que la salle consacrée à la fabrication des vitraux, et la présentation du retable de Saint Felix, de toute beauté, accompagné d’un film retraçant son histoire… Un musée à découvrir d’urgence et dont j’espère que le parcours autour de la figure féminine se réalisera.

Dans un tout autre genre, le musée de la pêche de Palamos, ouvert en 2002, est un musée manifeste, afin que les générations n’oublient pas l’importance de cette activité pour la région. Dans une scénographie de circonstance qui renforce un propos qui aurait pu être aride, je découvre les différents métiers liés à la pêche, de 1277 et le début du commerce avec l’Italie, à nos jours: la construction et la réparation navale, le tonnelier, le maître voilier…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Situé à deux pas des plages de la Costa Brava, c’est une occasion pour ne pas « bronzer idiot » en été.

Pour les amoureux de Dali et Gala, direction Pubol et le musée château de Gala.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un château offert à Gala par Dali lorsqu’elle avait 76 ans, et où il ne pouvait se rendre que sur invitation. Une décoration à la Dali, fantasque, un brin dérangeante, et un pèlerinage sur la tombe de Gala au sous-sol (Dali est enterré à Figueras).

 

Enfin, un musée m’a laissée profondément perplexe, le DOR museum, musée des bijoux. Situé aux alentours de Gérone dans un décor somptueux, l’ancienne forteresse rénovée de Sant Julia, il déploie les différents techniques modernes au service de la volonté d’un homme… mais sans réel propos… On y découvre certes au rez-de chaussée, sur des écrans, les différentes pierres qui peuvent composer des bijoux, mais la suite des salles est un ensemble de belles pièces – services, nécessaire de toilette, bijoux…- sans réelle stratégie, si ce n’est celle d’un millionnaire qui souhaite laisser son nom à la postérité…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quatre lieux, quatre styles, quatre ambiances différentes…

Anne-Laure FAUBERT

Les montagnes des Zagoria: le Lubéron grec?

La Grèce je la connais et la  parcours presque chaque année depuis 2008: Cyclades, Sporades, Péloponnèse, Karpathos... J’ai écrit ici des billets concernant la différence entre les Sporades et les Cyclades, parlé de Karpathos et de la gastronomie grecque.

Direction cette année les Zagoria, montagnes au Nord Ouest de la Grèce, pas loin de l’Albanie, où j’ai passé plusieurs jours l’an dernier à randonner.

Vue de Monodendri Zagoria

Ces villages ont la particularité d’avoir négocié pendant l’occupation turque (de 1430 à 1912) un statut d’autonomie et des privilèges, en échange d’un contingent de jeunes hommes envoyés comme garçons d’écurie. Ils pouvaient ainsi commercer librement dans l’Empire ottoman et avec l’argent gagné, bâtir de belles demeures… aujourd’hui reconverties en maisons d’hôtes…

maison Zagoria 2 Bdef

Il y a un côté Lubéron grec quand on pénètre dans ses maisons soigneusement restaurées et lorsque la truite que l’on commande est pêchée devant vous, le jus de fruits est à base de fruits du potager et le pain cuit sur place. On ne peut faire plus local… et bobo diront certains… Quoiqu’il en soit on y est bien et les paysages sont à couper le souffle…

maison Zagoria Bdef

 

 

Escapade à Hambourg: du port Saint Pauli aux photographies de Lagerfeld

Le nom d’Hambourg évoque les villes riches hanséatiques chères à l’écrivain Thomas Mann et, en ce mois de mai où on recherche le soleil, ne fait pas figure de destination numéro Un. Et pourtant…

Strand Perle - Hambourg

La ville abrite la compagnie de danse de John Neumeier, le Hamburg Ballett, et de beaux musées que j’ai pu revoir lors de la « longue nuit des musée » avec une exposition qui sur les photos de Karl Lagerfeld en regard des peintures de Feuerbach (1829–1880).

Après une promenade le long des quais du Port de Saint -Pauli, dans le quartier bobo Schanze et une vue de l’extérieur de Elbphilharmonie qui fait parler autant les Hambourgeois que la Philharmonie de Paris les Parisiens, direction les musées et notamment la Kunsthalle pour voir l’exposition « Feuerbachs Musen – Lagerfelds Models » jusqu’au 15 juin.

Située près de la gare, la Kunsthalle ou Musée des Beaux Arts vaut autant pour ses collections de peinture – sublime Cavalière de Renoir pour une non amatrice de ce peintre, fascinant Poisson d’or de Paul Klee que pour ses expo temporaires.

Kunsthalle Musée des Beaux Arts Hamburg

Feuerbachs Musen – Lagerfelds Models peut décevoir certains visiteurs car son affiche exalte la beauté féminine. (copyright: Kunsthalle de Hamburg)

feuerbach_key

Or si les peintures de Feuerbach traitent bien de la beauté féminine, il en va différemment des photos de Karl Lagerfeld. Elles s’inspirent de l’Antique pour exalter un certain idéal masculin (gay)….

Antique 1 Karl Lagerfeld Antique 2 Bdef Antique 3 Bdef (2)L’esthétique du noir et blanc permet de rester dans l’érotisme pour les photos de nus… Certains portraits d’hommes m’ont fait penser à l’esthétique de la danse, et notamment à l’image du Faune ou à certaines photos de danseurs étoiles.

Photos Lagerfeld Hambourg

Je ne peux que vous recommander de passer votre week-end de l’Ascension à Hambourg. Et pour vous donner un avant goût un site sympa sur la ville http://www.monhambourg.de/… en français.

 

Viel Spass ; )

Cracovie vu par un enfant…

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’un enfant, en l’occurrence un jeune enfant retenait d’une ville que vous visitiez?

Wawel Bdef

Je me suis prêtée au jeu, observant mon fils et me mettant à sa hauteur pour prendre les photos.

Les environs de la colline de Wawel sont l’occasion de belles promenades, d’observation des cygnes…Vue Wawel Bdef

Ainsi par exemple en dessous, les couleurs vives de cette échoppe pittoresque dans le quartier juif ont attiré son regard.

Quartier juif Bdef

Tout comme cette très belle place dans le vieux quartier juif.

Ariel BdefLes calèches attirent également petits et grands dans la vieille ville

calèches BdefEt la fameuse halle aux draps la nuit, vue de sa hauteur…

Halle aux draps BdefEt oui, on peut voyager avec des bébés, enfants… ce n’est pas la fin du monde… il suffit juste de se mettre à leur portée et de voyager parfois en prenant plus de temps…

Bonne semaine!