Des Bulles pour les fêtes…

Alors que les fêtes de fin d’année approchent et que le menu est déjà établi pour certains, quelques idées de vins pour agrémenter sa table. Une sélection subjective et personnelle parmi la cinquantaine de vins dégustés ces derniers mois.

A tout seigneur, tout honneur, Noël et la Saint Sylvestre ne serait rien sans le Champagne pour certains. Côté Champagne: les maisons Drappier et Chassenay d’Arce ont retenu mon attention, pour des Champagne aux caractères (et prix différents).

La cuvée rosée Chassenay d’Arce (60 % pinot noir, 33 % chardonnay, 5 % pinot meunier et 2 % pinot blanc) m’a beaucoup plu, avec au nez, un côté rond et chaleureux, et en bouche une attaque franche sur du cassis et de la fraise, et une grande finesse. A déguster en apéritif et au dessert.

La Grande Sendrée 2012 (55% de pinot noir, 45% de Chardonnay) de la Maison Drappier est une cuvée rare, aux notes complexes. Champagne de garde, il est élaboré à partir des vignes les plus anciennes des meilleures parcelles. Elevé en bouteille pendant 9 ans, et remué à la main, la bouche est complexe, subtilement épicée, ce qui m’a séduite. Un très grand Champagne à déguster avec des Saint Jacques ou un Brillat savarin truffé.

Côté vins blancs, Les Chanteaux 2020 du Domaine Couly-Dutheil, un Chinon blanc – ce qui est rare – a retenu mon attention. Un cépage 100% Chenin, un élevage sur lies fines pour apporter du gras au vin avec comme résultat un blanc sec fruité et ample, et une bouche fruitée, délicate et riche. Ce vin, médaillé d’or au concours des vignerons indépendants 2022, accompagnera aussi bien des Saint Jacques, qu’un poulet rôt au miel ou une bisque de homard.

La Famille Lesgourgues, qui produit aussi bien des Graves que du Bas Armagnac a été également une belle découverte. Le Château Haut Selve blanc 2020 (58% Sauvignon blanc, 42% Sémillon) donne un vin floral, gras et minéral à la fois. C’est son caractère atypique qui m’a séduite.

Last but not least, le Pouilly Fumé 101 Rangs 2017 (100% Sauvignon blanc) du Château de Tracy. Les « 101 Rangs » font l’objet d’une sélection stricte de raisins provenant uniquement des plus vieux pieds de Sauvignon, plantés dans la plus ancienne vigne du château. La production est confidentielle, avec seulement 4 000 bouteilles. Le nez offre une belle fraîcheur et un bouquet complexe, entre agrumes et poivre vert, pour un ensemble minéral très fin. La bouche elle, délivre des notes d’agrumes frais en attaque, un milieu de bouche complexe autour du pamplemousse et de la bergamote, et la finale est légèrement vanillée. À déguster avec un tartare de poisson, du poisson ou des asperges.

Bonne dégustation!

Anne-Laure FAUBERT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s