Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

Art, villes et paysage à Amiens: les hortillonnages comme lieux d’exposition

Vous avez envie de passer le week-end au vert et de mêler culture et nature? Alors direction Amiens, en Picardie, où la 5° édition du festival « Art, villes et paysage » sera  inaugurée ce week-end (programme disponible ici).

Pont - Anne-Laure Graf

Pour ceux qui seraient pris, il dure jusqu’au 12 octobre et permet, à pied ou en barque, de découvrir 37 œuvres d’art – dont 16 inédites- qui amènent à s’interroger sur le caractère fragile de la nature… et de la vie.

Banlieue - Anne-Laure Graf

J’ai eu la chance de faire ce parcours la semaine dernière, par une belle journée ensoleillée. J’avais gardé d’Amiens – où j’étais allée à plusieurs reprises – une image plutôt « triste », totalement effacée par cette belle sortie.

Intervention

Les hortillonnages (du latin hortus: jardin) constituent un ensemble de plusieurs centaines de jardins flottants sur un dédale de 65 km de canaux à quelques encablures du centre d’Amiens. Si certains servent encore aux maraîchers, leur rentabilité est faible: cette terre est facilement inondable, les rongeurs sont légion… D’où l’idée d’en transformer certains en lieux d’expositions qui réunissent autour d’un même projet paysagistes, plasticiens et architectes.

Jardin d'Erode - Anne-Laure Graf

Des barques peuvent être louées pour faire le parcours (estimé à 2h30 si on se dépêche, davantage si on flâne et pique-nique).

l'île perdue

Le clapotis de l’eau, la beauté des œuvres qui se dévoilent au détour d’un arbre donnent très vite l’impression d’être en vacances, hors du temps… Pour un peu qu’on ait l’âme poète, des vers peuvent venir, notamment lorsqu’on s’installe sur le banc du « syndrome de la page blanche  » et qu’on contemple ce paysage:

page blanche

Pour ceux qui voudraient poursuivre cette journée de façon culturelle et « terrienne » la maison de la culture d’Amiens, présente, en entrée libre, une exposition de 30 œuvres de l’artiste allemand Reiner Ruthenbeck, de ses photographies des années 1950/ 60 à ses sculptures murales des années 1990. J’ai eu l’occasion d’entendre le commissaire de l’exposition, Hubert Besacier, en parler. Je suis toujours réservée sur les œuvres qu’on peut ensuite refaire si l’on suit les instructions de l’artiste, comme ici les tas de feuilles. L’acte de création doit selon moi rester unique… Cela reste cependant une exposition intéressante pour les amateurs d’art contemporain.

Expo Amiens

Un commentaire sur “Art, villes et paysage à Amiens: les hortillonnages comme lieux d’exposition

  1. Mag
    18 juillet 2014

    très belle balade en perspective!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :