Entre les îles des Cyclades, Sporades, Dodécanèse et ionniennes que choisir?

Chose promise, nous mettons le cap sur la Grèce pour ce mois d’août, même si certains billets vous parleront aussi des expositions à voir en France.

Agios Efstratios

Lorsque j’ai décidé de consacrer une partie de mes billets d’août à la Grèce, j’étais loin d’imaginer que ce pays, que j’aime particulièrement, serait en proie aux flammes. C’est le lot du pourtour méditerranéen l’été, surtout lorsqu’il est sec et chaud, mais les proportions atteintes en Grèce sont effrayantes et les origines seraient criminelles pour certains feux. Des articles en hommage à ce pays…

Mon article écrit en 2011 « Entre Cyclades et Sporades, que choisir » est chaque printemps l’un des plus lus depuis. A croire que beaucoup se posent la question.

Dix ans après, quels sont mes conseils?

J’ai depuis visité la Crète (dont je ne parlerai pas ici) Skyros dans les Sporades, Corfou et Ithaque dans les îles ioniennes, Karpathos, Rhodes, Fourni, Patmos et Samos dans les îles du Dodécanèse, quelques îles des Cyclades dont Santorin et d’autres îles inclassables comme Lemnos, Chios (l’île du tableau de 1824 des Massacres de Chios de Delacroix), Psara ou Agios Efstratios.

Seul dérangement sur les hauteurs d’une plage d’Agios Efstratios: un bouc…

J’entends souvent que si on croise autant de Français dans les Cyclades c’est en raison de leur facilité d’accès d’Athènes. Oui et non ai-je envie de répondre. En effet, d’Athènes, des ferries et bateaux rapides desservent en saison ces îles. Toutefois Corfou, dans les îles ioniennes, et Rhodes dans les îles du Dodécanèse sont aussi desservies en avion depuis les capitales européennes. Rien n’empêche ensuite, une fois ces îles très touristiques visitées, de poursuivre vers d’autres plus préservées.

Corfou

Si vous voulez être rassuré et entendre parler français dans les ferries, direction les Cyclades, où même après une randonnée pour atteindre des plages peu accessibles vous finirez par être dérangés par d’autres randonneurs ou des bateaux de plaisance. Quant aux plages accessibles, vous croiserez sur votre chemin une « horde » de Français – à croire que le Guide du Routard que je ne lis pas – conseille lesdites plages… Plus sérieusement, les Cyclades restent très touristiques…. et donc plus chères au niveau de l’hébergement. Côté végétation je les trouve globalement plus arides que les Sporades… et l’ombre y est moins présente…

Côté Dodécanèse, j’avais parlé de Karpathos ici et j’ai beaucoup aimé ces îles, qu’il s’agisse de Rhodes, dont la capitale éponyme est certes très touristique mais qui a su garder un certain charme une fois les croisiéristes partis. Elle m’a rappelé Malte avec son histoire liée à l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem dont témoigne le Palais du Grand maître à Rhodes. D’autres îles sont plus ou moins touristiques: Patmos l’est pour la grotte de l’Annonciation et ses monastères alors que Fourni, desservie 2 à 3 fois par semaine par le ferry, propose randonnées et plages désertes.

Rhodes: Palais du Grand maître à Rhodes

Côté îles ioniennes, Corfou est, comme Rhodes très touristique, et ressemble plus à l’Italie avec ses arcades qu’à la Grèce. Une occasion rare – mais qu’on retrouve à Santorin et Rhodes – sur les îles grecques de visiter des musées de qualité avant d’aller à la plage…

Corfou côté nature

J’ai personnellement eu un coup de foudre pour Skyros, l’une des 4 îles des Sporades et celle qui a su garder un véritable artisanat, loin du côté touristique que peut avoir Olympos à Karpathos. J’aimerais d’ailleurs y retourner un jour pour le carnaval car il semble magnifique et peu touristique (au niveau international). J’y ai aimé une végétation plus verdoyante que dans les Cyclades, des restaurants de qualité avant d’entamer les grandes descentes des randonnées, l’achat chez l’apiculteur récoltant du miel de thym dans la baie d’Achille, les chevaux croisés… une Grèce encore authentique tout en s’étant ouverte au tourisme… puisqu’accessible en avion depuis Athènes…

Pour résumer, le choix des îles dépend de ce que vous venez y chercher: chaque archipel a ses îles très connues comme Santorin et Mykonos dans les Cyclades, Rhodes dans le Dodécanèse, Corfou dans les îles ioniennes… et des îles que vous ne trouverez pas dans certains guides comme Sikinos, Psara ou Agios Efstratios mais sur les sites spécialisés comme Hellenica. Certaines îles n’ont pas de pharmacie ou une à deux routes goudronnées quand d’autres sont totalement internationales. Quelques îles ont une vie de beaux monuments et musées à offrir tandis que d’autres sont parfaites pour les amateurs de randonnée et de plage. A vous de choisir!

Anne-Laure FAUBERT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s