Carte blanche à Nicolas Le Riche: un très bel acte d’amour…

2 commentaires

Théâtre des Champs Elysées – Mardi 4 novembre 2014 –

A Suite of Dances de Jerome Robbins sur une musique de Jean-Sébastien Bach – Nicolas Le Riche danseur

Une Après-midi création de Nicolas Le Riche sur une musique de Claude Debussy – Clairemarie Osta danseuse

Aires Migratoires septuor chorégraphique de vol dansé d’Hervé Diasnas (musique et chorégraphie) – Ensemble chorégraphique contemporain d’Envol

Odyssée de Nicolas Le Riche sur une musique d’Arvo Pärt – Clairemarie Osta, Nicolas Le Riche danseurs

Si je n’ai pas tout apprécié de cette soirée consacrée à Nicolas Le Riche – et notamment Aires Migratoires qui m’a laissée perplexe – je retiens de cette soirée le très beau message d’amour de Nicolas Le Riche à sa femme, Clairemarie Osta. En effet, elle est sublime dans Une Après-midi à la fois très classique dans les mouvements et le tutu blanc à première vue sage, et très sensuel – le justaucorps est transparent et laisse apercevoir sa poitrine, les gestes sont d’une grande délicatesse. On sort de cette rêverie dansée ébloui par tant de beauté et de pureté…

Clairemarie Osta - Anne-Laure Graf

A contrario le ballet qui avait ouvert le spectacle A Suite of Dances de Jerome Robbins apparait comme une mise en bouche: Nicolas Le Riche s’étire, prend un certain plaisir à danser sur une chorégraphie moderne et en apparence simple. Malheureusement le violoncelle grince et les oreilles des spectateurs souffrent.

Le Riche - Anne-Laure Graf

Aires migratoires ne m’a pas touchée. Pendant toute la durée du ballet je me suis demandée si le bâton de pluie que tenait le premier danseur n’allait pas se transformer en pistolet. Le chorégraphe joue sur une tension latente sans aller au bout. Dommage.

Septuor -Anne-Laure Graf

Odyssée de Nicolas Le Riche nous livre un très beau duo amoureux interprété de surcroît par deux danseurs unis dans la vie. Cela se perçoit d’ailleurs dans la retenue des gestes, la pudeur des sentiments. Et je n’ai pu m’empêcher de penser aux chanteurs Natalie Dessay et Laurent Naouri, unis dans la vie, qui avaient dû interpréter un couple dans un opéra et avaient eu le sentiment qu’on entrait chez eux. Il en va différemment ici puisque Nicolas Le Riche a conçu lui-même ce ballet.

Une belle soirée dont la star annoncée était Nicolas Le Riche mais celle révélée Clairemarie Osta…

2 comments on “Carte blanche à Nicolas Le Riche: un très bel acte d’amour…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s