L’hôtel de la Marine et ses parcours famille

Monument emblématique de la place de la Concorde, l’Hôtel de la Marine est un superbe ensemble architectural créé au XVIIIe siècle par Ange-Jacques Gabriel, Premier architecte du Roi. Il abrita jusqu’en 1798 le Garde-Meuble de la Couronne avant de devenir, pendant plus de deux-cents ans, le siège du ministère de la Marine.
En tant que réserviste dans la Marine, j’avais eu l’occasion de m’y rendre, mais via l’entrée rue Royale.

© Didier Plowy_Centre des monuments nationaux

Je n’ai pas reconnu grand chose en y venant à deux reprises pour fêter l’anniversaire de ma twin connexion… si ce n’est la Cour, désormais dotée d’une grande verrière.

Les parcours de visite de l’Hôtel de la Marine se déploient au « bel étage », le premier, où se trouvent les espaces du monument présentant la plus forte valeur patrimoniale, dans la logique même de l’architecture classique du XVIII e siècle. Il s’agit des salons d’apparat (XIXe siècle) et des appartements de l’Intendant du Garde-Meuble (XVIII e siècle).

Dotés chacun de leur casque, les enfants sont partis à la recherche du diamant bleu puis de l’endroit par lequel les cambrioleurs étaient rentrés pour voler les joyaux de la Couronne en septembre 1792. Pendant ce temps, j’écoutais la version adulte du parcours (les casques sonores sont obligatoires et compris dans le prix de réservation) avec parfois des sauts dans le temps, notamment lors de l’abolition de l’esclavage par Victor Schoelcher en avril 1848, et à la fin de la Seconde Guerre mondiale lors de la Libération de Paris.

© Didier Plowy_Centre des monuments nationaux

Si, en tant qu’adulte, j’ai vraiment préféré le « grand tour » qui a l’avantage de voir en 1H30 l’ensemble des salles ouvertes à la visite, avant de terminer sur la loggia et sa magnifique vue sur la place de la Concorde, il est peut-être un peu long sur la fin pour les enfants, mais le cabinet, doté de « la table des marins » interactive avec différents parcours de navigateurs, permet de concentrer leur attention sur les choix à faire sur l’écran.

© Didier Plowy_Centre des monuments nationaux

Par ailleurs j’ai beaucoup aimé la restauration des appartements du marquis de Ville-d’Avray (uniquement dans le Grand Tour), tant pour le choix des tissus que pour la mise en scène. Les appartements de Thierry de Ville-d’Avray, dont la distribution n’a pas été modifiée, ont été restitués selon un état très voisin de celui qu’ont connu les intendants du Garde-Meuble et que les inventaires d’époque ont minutieusement documenté. Le décor du XVIII e siècle en faux marbre et en pierres appareillées de l’escalier qui mène aux appartements a été dégagé et restauré.

Le visiteur a l’impression que les habitants viennent de quitter les lieux. Une visite à compléter selon moi, et si l’on aime le mobilier ancien et les dorures, par le musée Carnavalet et son premier étage.

Anne-Laure FAUBERT

Une réflexion sur “L’hôtel de la Marine et ses parcours famille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s