Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

Kaguyahimé, un ballet poétique…

Kaguyahimé - Photo: Anne-Laure GrafInspiré d’un conte japonais, le ballet Kaguyahimé (1988) de Jiri Kylian retrace dans un décor très sobre l’arrivée sur la Terre de la princesse de la Lune, Kaguyahimé. Venue porter aux hommes un message de paix et d’amour cette très belle jeune fille attire les convoitises d’hommes qui en viennent aux mains. Enlevée par l’empereur Mikado, elle arrive à s’échapper et retourne sur la Lune.

Première de Kaguyahimé

Je l’avais découvert en juin 2010 lors de son entrée au répertoire de l’Opéra de Paris. J’avais aimé son côté moderne, sa mise en scène sobre mais efficace et les effets de drapé doré accompagnant Mikado. Le message philosophique sous-jacent sur les rapports hommes-femmes et plus généralement sur les relations entre les êtres humains laisse songeur…

J’étais donc à la Première vendredi.  Alice Renavand y était une princesse à la fois sensuelle, un peu effrayée par la réaction des hommes mais déterminée au final. Une multitude de facettes très bien interprétée selon moi.

C’est au demeurant une danseuse que j’aime beaucoup en danse moderne. Elle dégage une véritable présence.

Lors des applaudissements, elle semblait attendre quelque chose, une nomination d’étoile?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 février 2013 par dans BALLETS, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :