La Mayenne en vélo… un bol d’air pur et culturel…

Pas de commentaire

A l’approche des longs week-ends et des beaux jours, pour qui cherche des vacances réparatrices ou une escapade le temps d’un week-end alliant repos, découverte de la France et culture, un tour en Mayenne s’impose. Je vous en avais déjà parlé au sujet des grottes de Saulges et j’avoue être tombée amoureuse de ce coin de France, situé dans la région des Pays de Loire, en dehors des grands circuits touristiques où on y découvre au détour d’un chemin de vélo, une vue de carte postale, un manoir… avant de faire une halte dans un restaurant le long d’une écluse ou plus gastronomique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un département symbolisé par trois villes: Mayenne, Laval et Château-Gontier.

Château Gontier
Château Gontier – Photo: Anne-Laure FAUBERT

Pour les amateurs de vélo il existe depuis 2015 un itinéraire appelé la « Vélo Francette » une diagonale du Grand Ouest travers 7 départements, 3 régions et 3 parcs naturels avec une diversité de paysages étonnante. N’étant pas stakhanoviste – quoique si vu mes différentes vies – je n’ai suivi qu’un tronçon, celui qui longe la rivière de la Mayenne avec ses méandres, ses falaises et ses coteaux boisés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’occasion d’échanger avec un éclusier et de visiter le couvent des Ursulines de Château Gontier construit en 1642 et ayant servi de pensionnat aux jeunes filles de la noblesse mais aussi du Tiers Etat jusqu’en 1965 (malgré des interruptions) et devenu depuis 1999 le théâtre des Ursulines, scène nationale et centre d’art contemporain. La demeure abrite également une salle de danse et un conservatoire. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une escapade permettant de goûter des chocolats qui crissent sous les dents – pour le plus grand bonheur de mes enfants à qui j’en ai rapportés – et une sublime tarte tatin revisitée.

Pour la nuit, le Parc Hôtel de Château-Gontier tenu par une Anne-Laure (et donc doté d’un capital sympathie élevé confirmé par la rencontre) m’a permis aussi d’échanger sur l’offre séminaires du lieu, tout en goûtant au bonheur si particulier de pouvoir y tester hammam, sauna et piscine après une journée de vélo.

Parc de l'hôtel
Parc de l’hôtel

Une escapade à refaire…

chat mayennais

Anne-Laure FAUBERT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s