L’envers du verre: une exposition didactique à l’écomusée de Fourmies (Hauts de France)

Si vous cherchez une idée de sortie en dehors des sentiers battus pour les vacances de Pâques ou un week-end, direction l’écomusée de Fourmies dans le Nord de la France. J’ai toujours eu un faible pour ce type de musée qui permet de découvrir le patrimoine industriel et historique avec des outils et machines d’époque. L’écomusée de Fourmies, ou musée du textile et de la vie sociale (MTVS), occupe une filature de laine peignée de 1863 avec sa machine à vapeur ainsi qu’un impressionnant parc de machines en fonctionnement. Un parcours muséographique plonge le visiteur dans la vie quotidienne du monde ouvrier à la fin du XIX°s et j’avoue avoir beaucoup aimé la reconstitution d’une rue avec son école et ses magasins d’époque.

L’écomusée de Fourmies propose également jusqu’au 3 juillet 2022 une belle exposition consacrée au verre « L’envers du verre« , exposition reconnue par ailleurs d’intérêt national par le Ministère de la Culture. En partant d’une scénographie inspirée des codes de la caisserie industrielle – afin de s’intégrer au mieux dans le lieu – L’envers du verre emmène les visiteurs dans les coulisses de la composition du verre, de son origine à nos jours. Un voyage dans le temps et l’espace grâce aux 300 objets, maquettes et archives prêtés pour l’occasion.

© RMN-Grand Palais / Benoît Touchard

Fondée sur des jeux d’opposition – solide / fragile; conducteur / isolant; visible / invisible… l’exposition s’articule autour de quatre parcours thématiques: Ethnologie, Arts et design, Histoire et Sciences et techniques. Cette exposition se veut donc didactique avec ces quatre livrets thématiques qui permettent aux visiteurs de déambuler à leur rythme en toute autonomie et d’en connaître davantage sur les différentes facettes de ce matériau.

Les rêveurs préfèreront peut-être le parcours ethnologique qui rappelle que le verre est le résultat de l’alliance entre les quatre éléments de la terre, du feu, de l’eau et de l’air et que ses origines avaient un caractère sacré et mystique…

Copyright: Ecomusée de l’Avesnois

Le voyage peut se poursuivre par la visite de l’ancienne verrerie de 1823, l’AMV (atelier-musée du verre) à Trélon qui présente une collection de machines et d’outils tandis que le savoir-faire est préservé grâce à des démonstrations de soufflages et des résidences de designer.

Une escapade que je recommande chaudement…

Anne-Laure FAUBERT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s