Le conte initiatique « Alana et la cité d’Opale » vous donne rendez-vous aux grandes écuries de Chantilly

C’est un spectacle féérique que propose au public la compagnie des Grandes Écuries du château de Chantilly. Dans un pays lointain, au cœur des montagnes, se trouvait le village de Krivodo. Le chef du village, Thanatos, pensait transmettre à son fils l’art du combat et de la chasse. Dépité qu’il s’agisse d’une fille, il la confia à une nourrice jusqu’à ses 16 ans, âge où il comptait la marier. C’était sans compter sans la détermination de la jeune fille, Alana, qui décida de rejoindre la Cité d’Opale, peuplée d’amazones vivant près de la nature et maniant l’épée de façon experte.

Le récit étant dressé, Alana et la Cité d’Opale, écrit par Virginie Bienaimé-Mouzy, nous emmène dans un ailleurs lointain teinté d’influences des Balkans ou nordiques – Krivodo se trouve au Monténégro mais les peaux de bête rappellent davantage les peuples inuits… – au son des tambours et des cavalcades de chevaux. Car au-delà du conte initiatique, Alana et la Cité d’Opale nous propose des prouesses équestres de toute beauté, qu’elles soient spectaculaires comme la joute entre Alana et son père ou plus subtiles comme les figures de haute école qu’effectuent les chevaux: piaffer, révérence, pas espagnol sont de vrais moments de grâce…

Thanatos renvoie par ailleurs à la figure de la mort et de destruction théorisée par Freud… Alana prouve à son père qu’elle est son héritière, tout en montrant une voie nouvelle et délivrant des messages écologiques sur l’harmonie de l’homme avec la nature tandis que sa nourrice lui rappelle l’importance des mots qui peuvent se transformer en arme blessante quand ils sont employés à mauvais escient.

Ce spectacle est également l’occasion selon moi de faire un clin d’oeil au Grand Prix de Diane et à ses chapeaux puisque les Amazones sont coiffées de couvre chefs oscillant entre excentricité et raffinement.

Alana et la Cité d’Opale ou l’art de mêler danse, excellence de la tradition équestre de Chantilly et costumes chatoyants… Un vrai conte de Noël…

Anne-Laure FAUBERT

Grandes écuries de Chantilly Jusqu’au 2 janvier 2022. Billet spectacle (Grandes Écuries/Musée du Cheval + spectacle) plein tarif : 24 euros, tarif réduit (3-17 ans) : 19 euros

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s