« Et 1917 devient Révolution »…

Pas de commentaire

L’exposition « Et 1917 devient Révolution » qui se tient du 18 octobre 2017 au 18 février 2018 à l’Hôtel national des Invalides retrace l’épopée révolutionnaire de l’année 1917 en Russie. Grâce aux archives de la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine, les commissaires d’exposition ont rassemblé un corpus très important d’affiches, de tracts, de films, de photographies et de presse afin de commémorer les 100 ans de la Révolution Russe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’exposition se répartie sur cinq salles qui recouvrent chacune un aspect de la Révolution.

La première partie se centre sur la fin de l’Ancien Régime, la chute du tsar Nicolas II et les débuts de la Révolution en février 1917. Les articles et dessins d’époque nous permettent de saisir atmosphère qui régnait. Comment une Révolution suscitant au départ rêves et espoirs, a pu dégénérer entrainant désillusions, puis violences. Des récits de Gorki ont été sonorisés afin de rendre tangible cette ambiance de peur et d’incertitude planant sur la Russie.

 

5_Karl_Bulla_Perspective_Nevski_1917
Karl Bulla, ”Épisode de la guerre de rues. La foule fuyant sous le feu des mitrailleuses à l’angle de la rue Sadovaïa et de la perspective Nevski. Insurrection Nevski, 4 juillet 1917 » 
Coll. BDIC

 

La deuxième section traite du rôle de l’armée dans la Révolution, en effet, la Première Guerre mondiale a certainement joué un rôle crucial dans le déclanchement de la révolte. Outre les injustices socioéconomiques, c’est la guerre qui a mis le feu aux poudres : la monarchie est de plus en plus critiquée, à mesure que les défaites et les pénuries s’enchainent. L’armée, à travers des mutineries, est souvent à l’initiative des soulèvements dans les provinces. Elle va cependant, se retrouver divisé entre loyalistes et révolutionnaires, antagonisme quelle aura beaucoup de mal à surmonter. La fin de la guerre, marquée par la signature du traité de Brest-Litovsk le 3 mars 1918, loin d’apaiser les tentions, va entrainer la Russie vers une guerre civile déjà largement engagée par le coup d’Etat bolchévique. Dans cette salle on peut admirer un tableau du peintre français Henri Gervex La bénédiction du Pope (voir ci-dessous) des affiches de propagande, mais aussi un uniforme du corps expéditionnaire russe en France.

7_Henri_Gervex_La_denediction_du_pope_1916

La troisième salle s’intéresse à la portée de la Révolution dans les territoires occupés par la Russie. L’impact se fait très vite sentir, puisque les soulèvements vont susciter des revendications nationales dans l’Empire. Dans tous les territoires occupés des révoltes vont avoir lieu. C’est la fin du rêve impérialiste russe qui semble incompatible avec le communisme bolchévique. Les prises successives d’indépendances sont représentées dans cette salle par la profusion de papiers monnaies aux couleurs nationales.

 

16_Train_de_propagande_1919
Train de propagande ”Révolution d’Octobre“, octobre 1919, Toula.
Photographie, retirage (1960-1970).
Coll. BDIC

Les deux dernières salles sont consacrées à la perception de la Révolution russe, à sa réception et à la commémoration de son souvenir. La propagande a servi à diffuser une vision romantique de la Révolution. Les agitateurs propagandistes portent la bonne parole à travers des tracts mais aussi des films que l’ont peut apercevoir au cours de la visite. Une image idéalisée de la Révolution va être exportée en Europe et notamment en France. Les diverses commémorations vont aussi relayer cette vision manichéenne du soulèvement d’octobre. L’exposition met ainsi en perspective cette glorification souvent mensongère avec des documents d’archives, notamment ceux rapportés par le Baron de Baye qui sillonna l’Empire russe entre 1917 et 1919 pour recueillir le plus d’éléments objectifs sur la Révolution.

Alice PAILLAT

Photographies: BDIC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s