Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

Villa Flora: la collection privée des Hahnloser au Musée Marmottan Monet

« Le fait que nous ayons rencontré les artistes par le biais de leurs œuvres, et non l’inverse, a créé une amitié libre de toute considération matérielle. L’appartenance toujours plus intime à ce cercle d’amis artistes a constitué l’élément le plus riche de notre vie. » Hedy Hahnloser (1940)

odilon_redon_les_anemones

Odilon Redon – Les Anémones – vers 1912

© Hahnloser/JaeggliStiftung, Winterthur. Photo RetoPedrini, Zürich

Que les amateurs de Vallotton, Vuillard, Bonnard  et des nabis se réjouissent!

Le musée Marmottan Monet, musée des collectionneurs, leur a consacré une belle rétrospective en accueillant 75  chefs d’oeuvre de la collection privée suisse des Hahnloser. 

Ce couple formé par Hedy Bühler (1873 – 1952) et l’ophtalmologiste Arthur Hahnloser (1870 – 1936) se passionna toute sa vie pour les artistes, aidé par les prédispositions artistiques d’Hedy. Après leur mariage en 1898 ils s’installent à la Villa Flora à Winterthur et commencent par collectionner des peintres suisses comme Giacomo Giacometti et Hodler dont la peinture du Petit cerisier est considérée comme la première oeuvre de leur collection, alors même qu’ils avaient déjà effectué quelques achats.

felix_vallotton_hedy_hahnloser

Félix Vallotton – Hedy Hahnloser – 1908

© Hahnloser/JaeggliStiftung, Winterthur. Photo RetoPedrini, Zürich

Ils sont ainsi fidèles à la maxime d’Hedy « vivre selon notre temps », puisqu’ils ne collectionnent que des peintres contemporains, notamment nabis et fauves, de 1905 à 1936.

Il se rendent à Paris pour rencontrer l’artiste suisse naturalisé français Felix Vallotton. Lorsqu’il leur rend visite à la Villa Flora, celle-ci devient un atelier d’artiste. Il peint, sans concessions, Hedy, Arthur et leurs enfants, Hans et Lisa.

Il y a beaucoup de toiles de Vallotton dans cette exposition. Certains, comme La Blanche et la Noire, inspirée de Titien et de Manet, firent scandale.

fellix_vallotton_la_blanche_et_la_noire

Félix Vallotton – La Blanche et la Noire – 1913

© Hahnloser/Jaeggli Stiftung, Winterthur. Photo Reto Pedrini, Zürich

D’autres, plus consensuels comme les paysages, plurent d’emblée à leur entourage. Sur les conseils de Vallotton, le couple achète ensuite des toiles de Bonnard – avec qui il se lie d’amitié – et de Vuillard – avec qui les relations furent plus distantes. La maison du couple devient un lieu de rencontre, d’échanges et de création, un repère d’artistes.

Leurs moyens ne leur permettent toutefois pas d’acheter de nombreuses toiles impressionnistes et c’est le frère d’Arthur, Emile, qui acquiert certaines toiles, qui reviennent ensuite à la Villa Flora lors de son décès.

edouard_manet_amazone

Edouard Manet – Amazone – 1883

© Hahnloser/JaeggliStiftung, Winterthur. Photo RetoPedrini, Zürich

J’ai à titre personnel préféré les Manet, Van Gogh et Redon… et ai beaucoup apprécié l’occasion qui nous est donnée de rentrer dans une collection, avec ce qu’elle représente de coups de cœur, choix audacieux… tout en gardant une belle harmonie.

Musée Marmottan Monet – Villa Flora les temps enchantés du 10 septembre 2015 au 7 février 2016

75 chefs-d’oeuvre de Pierre Bonnard, Paul Cézanne, Giovanni Giacometti, Ferdinand Hodler, Aristide Maillol, Édouard Manet, Henri-Charles Manguin, Pierre-Albert Marquet, Henri Matisse, Odilon Redon, Pierre-Auguste Renoir, Félix-Édouard Vallotton, Vincent van Gogh et Édouard Vuillard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :