Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

Créativité: bonne nouvelle, il n’y a pas d’un côté les créatifs et de l’autre le reste de l’humanité!

Avec l’accord du formateur, Nicolas Mathieu du Cabinet Turning Point, voici les points principaux qui ressortent d’une formation d’une journée sur la créativité.

Chaque être a besoin des forces centripètes de préservation (présence, contribution, écoute, respect, feed back…) et centrifuges de propulsion (metaposition, humilité, audace, fraîcheur, explicitation…).

Par ailleurs, il existe deux types de changement, ceux de type 1, qui se font dans une norme établie, et ceux de type 2, en dehors de la norme.

L’expérience montre que lorsqu’on parle de changement, les individus pensent à ce qu’on va leur enlever, et non pas à ce qu’ils pourraient avoir en plus. Ils oublient aussi souvent qu’un changement peut conduire à se recentrer sur l’essentiel.

Il existe différentes théories sur la créativité.

La théorie de « l’Asit » repose sur 2 axiomes

Le premier axiome repose sur un principe contrintuitif: la quantité ne mène pas forcément à la qualité. Une solution créative est souvent proche d’une solution conventionnelle.
Il faut raisonner en univers clos / monde fini et être méthodique pour tirer partie des éléments déjà existants. La créativité vient ensuite.  Il est nécessaire aussi de se poser la question du temps : que se passe-t-il avant le problème et après. Il peut être utile de penser à l’opposé : si je veux du froid je pense au chaud
Le deuxième axiome: se libérer de la fixation intellectuelle

Une fois ces axiomes posés, il est important d’aborder la question à résoudre en se posant les questions suivantes : qu’est ce qui est neutre, quel est le problème, quel est le facteur aggravant ?

Il faut abandonner l’idée qu’il y a des créatifs et les autres et laisser sa chance à chaque proposition qu’on énonce de façon systématique.
L’ASIT incite à une certaine forme d’élégance.

Il en découle 5 outils:

  1. l’unification ;
  2. la multiplication : on s’autorise à mettre des objets de même classe ;
  3. la division: 1 cavalier c’est l’homme et sa monture ;
  4. la symétrie

Malarewicz insiste sur le fait qu’il faut casser l’effet de symétrie. Lorsqu’il y a un choix à faire entre 2 choses, il fait énoncer les raisons du problème puis tirer à pile ou face. Si par exemple une personne hésite entre rester en poste ou le quitter, on la fait travailler, en fonction du résultat de la pièce sur sa journée dans un an (soit dans son poste actuel, soit dans son nouveau poste).On casse ainsi la symétrie du choix.
Un autre théoricien, Betson, prône une autre vision de la symétrie : si on n’arrive pas à choisir entre A et B on transforme chaque alternative en une finalité supérieure. On transforme ainsi une fin en moyen.

  1. la soustraction

Ainsi, selon la méthode Asit, nul besoin d’être un créatif né et on peut créer dans un univers contraint.

Dilts parle d’une pyramide dont le sommet est l’identité et la base l’environnement. Entre les 2 se trouvent (de haut en bas) : la croyance, la capacité et le comportement. On ne résout pas un problème au niveau où il est créé. Pour redevenir acteur et créatif il faut naviguer entre ces différentes logiques et réinvestir une stature d’acteur. Ma représentation du monde n’inclut pas tout le réel. L’idée n’est pas de casser le cadre mais de le déplacer.

Pour redevenir acteur et créatif il faut naviguer entre ces différentes logiques et réinvestir une stature d’acteur. Ma représentation du monde n’inclut pas tout le réel. L’idée n’est pas de casser le cadre mais de le déplacer.

Les théories de Dilts se fondent également sur les points suivants :

  1. la non sommativité: le tout est plus que la somme des parties ;
  2. l’équi finalité: les mêmes causes peuvent produire des effets différents

Face à un problème la recherche des causes est sans doute vaine. Il vaut mieux
s’occuper des solutions.

  1. l’homéostasie c’est-à-dire l’équilibre

Lorsqu’une situation est délétère il faut casser cette homéostasie en la
déséquilibrant.

Dans la relation à l’autre il y a deux lois d’airain:

– il/elle ne devinera pas ce que je veux

– je ne changerai pas l’autre.

  1. la rétroaction: passé un certain délai conditions initiales ne représentent plus
    d’intérêt. Du coup se pencher sur le problème est vain

On se pense davantage comme réparateur de solution que fabricant de succès. Par ricochet, on tend à se concentrer sur le problème et non sur l’objectif.

La démarche appréciative fondée sur 5D permet de se projeter et d’être créatif :

  1. Définir notre réussite: énoncer un objectif clair. C’est important qu’on ne revienne pas sur le problème. Cette démarche est très proche de la vision du succès
  2. Découvrir nos ressources
  3. Dream / rêver / imaginer la situation réussie
  4. Design / devenir: on frotte le rêve à la réalité et aux moyens
  5. Demain: on expérimente le fait qu’on va de succès en succès.

Cette politique des petits pas provoque un effet Pygmalion: quand on projette du positif sur les gens ils deviennent des gens très bons.

Une formation qui m’a beaucoup apportée, notamment sur la démarche des 5D que je trouve « énergisante »!

Et vous qu’en pensez-vous?

 

2 commentaires sur “Créativité: bonne nouvelle, il n’y a pas d’un côté les créatifs et de l’autre le reste de l’humanité!

  1. Nadine
    19 décembre 2013

    Pour ton intervenant, le raisonnement se tient. Par contre je pense qu’il y a des gens plus ou moins créatifs…

    • Anne-Laure Graf
      23 décembre 2013

      @ Nadine: c’est clair que tu n’arrives pas en formation professionnelle en disant qu’il faut des moyens pour être créatif…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 décembre 2013 par dans Conférences, CULTURE - Autres, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :