Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

Libres comme l’art! La XI° triennale internationale des mini-textiles à Angers

« La vie, pour qui tente de vivre droit, est chose sucrée et salée, douce et amère, convulsive et sereine.” Jean Lurçat.

C’est en compagnie de la commissaire et conservateur en chef aux musée d’Angers, Françoise de Loisy, que j’ai découvert cette exposition poétique de mini textiles, au musée Jean Lurçat. Le concours dont est issue cette exposition vient de la rencontre entre l’artiste Pierre Daquin et les équipes des musées d’Angers, lors de son exposition monographique au musée Jean-Lurçat en 1993. Ce concours existait depuis 1984 à Strasbourg, ville où enseignait l’artiste, avant de prendre ses quartiers à Angers en 1993.  Toutefois l’expression « mini textile » existe depuis les années 1970 et ne concerne pas des échantillons d’œuvres mais des œuvres à part entière.

Si les premiers thèmes sont ancrés dans le territoire et l’histoire d’Anjou, ils deviennent ensuite plus généraux et concernent par exemple en 2012 le web avec le thème Too web or not to webCette exposition est également itinérante entre les 3 ou 4 années qui séparent chaque triennale. Ainsi les oeuvres ont été montrées en Allemagne, Suisse, Espagne, Canada…

Concernant cette XI° triennale, le thème Libres comme l’art! renvoie à l’actualité malheureusement sanglante des dernières années et interroge sur la place de l’artiste et de l’art dans ce contexte. Ce thème rappelle que l’art, et plus largement la culture, reste un espace fondamental de liberté face à l’obscurantisme et au fanatisme. 

Accueillis par le magnifique et célèbre poème d’Eluard, Liberté, de 1942 qui scande l’exposition, nous découvrons 69 œuvres – sur les 460 proposées par les candidats- réalisées à partir de fil ou de l’idée de fil, dont les dimensions ne doivent excéder 12*12*12 cm, en surface et en volume. J’ai compté un ou deux hommes parmi les artistes, les autres étant des femmes de tous pays, mais principalement d’Europe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’occasion de découvrir de petits bijoux ainsi que le magnifique musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine et son cloître bucolique.

Cloitre Bdef

On y découvre ainsi la tapisserie de Jean Lurçat, tissée clandestinement en 1943  provenant des ateliers d’Aubusson ou celle de Gleb sur le Shabbat. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La XI° triennale internationale des mini-textiles à Angers est à découvrir jusqu’au 07 janvier 2018 à Angers au Musée Jean Lurçat. 

Anne-Laure FAUBERT

Un commentaire sur “Libres comme l’art! La XI° triennale internationale des mini-textiles à Angers

  1. John
    17 juillet 2017

    Vеry nice article, totallу what I wanted to find§

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :