Une galette des rois aixoise…

Pas de commentaire

En cette période de début d’année, et alors même que l’on sort d’une phase douloureuse où l’estomac a du mal à se refaire une santé – ah le foie gras, le chapon, le saumon, le boudin, la bûche…. j’arrête mon inventaire à la Prévert, sans parler des différents vins: champagne, sauternes, loupiac, médoc… – il y a une chose qui approche – ou qui a déjà commencé, c’est selon: la galette des Rois.

Certains la fêtent le dimanche qui suit le premier janvier. D’autres, fidèles au poste, le 6 janvier, jour de l’épiphanie. Mon séjour madrilène m’a d’ailleurs appris que c’est à cette date que les Rois mages apportent les cadeaux aux enfants (sages évidemment).

Mon royaume pour une galette!

Et pas n’importe laquelle. Celle de chez Béchard à Aix en Provence, découverte l’an dernier.

La reine de la galette selon moi. Il faut dire aussi que la pâte feuilletée n’est pas ma pâte préférée. Alors une galette briochée, où, au détour d’une bouchée vous découvrez un morceau de pâte d’amandes, rehaussée d’une orange ou d’un autre fruit confit, et bien c’est le rêve. Surtout quand pour couronner le tout ; ) vous y ajoutez une fève d’une taille de 5 cm en forme de santon, histoire de compléter sa crèche.

Bonne année donc et bonne quête de la fève!

Et moi, je file chercher des places pour Aix…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s