Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

Terra Botanica en Anjou – une escapade florale dans le temps et l’espace

Créé en 2010 Terra Botanica est le premier parc européen de loisirs interactifs avec le végétal. Il s’inscrit dans un territoire où fut retrouvé le plus vieux fossile de bois au monde, datant de – 407 millions d’années, à une époque où insectes géants et libellules peuplaient la Terre.

orchidée

Cette parenthèse florale de toute beauté, découverte en compagnie de Boris le Jardinier et de l’équipe du parc – que je remercie – invite à profiter de l’instant, en couple, en famille ou avec des enfants. Un parc qui a accueilli en 2015 plus de 250 000 congressistes et 50 000 visiteurs. En filigrane un modèle économique judicieux… Ouvert au public familial d’avril à octobre chaque année, la présence du centre de congrès permet d’accueillir des entreprises en dehors de ces mois d’ouverture.

Si le Puy du Fou a devancé Terra Botanica pour l’aspect ludique des parcs à thèmes, Terra Botanica souhaite faire découvrir des plantes et arbres magnifiques en s’amusant: cabanes à quizz avec trois niveaux de difficulté (enfants, tout public et spécialistes), spectacles en 3D sur le parcours d’une goutte d’eau ou les dinosaures, l’expédition de La Pérouse…

La Pérouse

Arrêtons-nous d’ailleurs sur ce thème : les grandes découvertes et l’expédition de La Pérouse au XVIII°s. Expédition géopolitique commandée par Louis XVI et dirigée par Jean-François Galaup, comte de La Pérouse, elle dura trois ans de 1785 à 1788 avant de disparaître en mer. Les deux frégates L’Astrobale et La Boussole transportaient 17 scientifiques, artistes et jardiniers chargés de collecter espèces végétales et graines, une manière de glorifier le régime en place. Les savants correspondaient par lettres avec le Roi et les dernières lettres mentionnent des bateaux en mauvais état.

savant la Pérouse

Terra Botanica s’empare de cette histoire et la rattache à l’Anjou par l’intermédiaire des frères du Petit-Thouars, habitant dans leur château de Boumois près de Saumur. Ils décident en effet en 1792 de partir à la recherche de ce trésor botanique. Un voyage historique et sensoriel pour petits et grands.

Pour ceux qui aiment apprendre de façon ludique, sachez que le nom de noix de coco est un terme hispano portugais popularisé par Vasco de Gama et qui signifie sourire grimaçant. On y apprend aussi que l’Anjou est une terre d’horticulture depuis René d’Anjou…

noix de coco

Une escapade botanique dont on ressort instruit et apaisé, et une façon originale de compléter son séjour dans la Vallée de la Loire.

WP_20160407_075

Alors après la tenture de l’Apocalypse au château d’Angers, et avant une visite du cadre noir de Saumur (dont je vous parlerai prochainement car cela faisait longtemps que je rêvais d’y aller) direction Terra Botanica, à quelques stations de tramway du centre d’Angers. J’y retourne dimanche, en famille cette fois…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :