Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

Les six expos de la rentrée à ne pas rater

Alors que l’heure de la rentrée a sonné, et que petits et grands ont regagné bureaux d’école ou lieux de travail, l’heure des bonnes résolutions concerne aussi la culture. Je reviendrai dans un billet suivant sur les grands spectacles de danse à ne pas rater, en commençant par celui qui a commencé aujourd’hui au théâtre du Châtelet: Limb’s Theorem (1990) de William Forsythe avec le ballet de l’Opéra de Lyon (festival d’automne de Paris). Avec un peu de chance vous aurez encore des places. J’y serai demain soir.

Revenons aux expositions:

Ce deuxième semestre est marqué par de très belles expositions, que l’on soit amateur de peinture classique: Le Pérugin, maître de Raphaël au musée Jacquemart-André, de mode: Les années 50 au Palais Galliera ou d’art contemporain: Marcel Duchamp au Centre Pompidou.

Pour éviter de faire la queue le week-end pour voir ces grandes expos, j’ai créé un service de visites guidées – Bulles de culture qui vous permettra, avec des conférencières de qualité, de voir ces expositions à l’heure du déjeuner ou en soirée, en 1h15 et de gagner ainsi du temps.

 

1 – Les années 50: l’expo Mode de la rentrée!

Les 11 et 18 septembre à 18h30, en compagnie d’une conférencière spécialiste de l’histoire du costume, venez découvrir  Les années 50, une esthétique mode marquée

galliera-poster

Ces années 1950 sont décisives pour la haute couture française qui, fragilisée depuis la crise de 1929 et la guerre, renaît pour devenir éternelle… Il suffit d’égrener le chapelet mythique des noms de maisons parisiennes devenues « patrimoine national » : Jacques Heim, Chanel, Schiaparelli, Balenciaga, Jacques Fath pour les plus anciennes ; Pierre Balmain, Christian Dior, Jacques Griffe, Hubert de Givenchy, Pierre Cardin nouvellement apparues… Paradoxalement, cette puissance de la mode française repose autant sur le prestige de ces noms synonymes de luxe, d’élégance et d’innovation que sur la capacité de la profession à se convertir au révolutionnaire prêt-à-porter. Dès 1950, « Les Couturiers Associés » – Jacques Fath, Robert Piguet, Paquin, Carven et Jean Dessès – fondent la première société spécialisée dans la diffusion sous licence de prêt-à-porter de couturiers…

En vente ici:

 

2 – L’exposition Dries van Noten – Inspirations joue les prolongations – Rendez-vous le jeudi 2 octobre à 18h30

Dries van Noten

 

Chaque thème – fleurs, papillon, l’or, les oiseaux…- développé par le créateur est présenté sous l’angle des inspirations qui ont conduit à sa collection. Cela peut être une veste de tailleur de Dior, à la ligne intemporelle, le film La leçon de piano de Jane Campion ou un vêtement de  Thierry Mugler… Comme il le dit lui-même « ce qui importe, c’est tout le cheminement qui se poursuit à partir de ce premier éclair d’inspiration jusqu’à l’objectif final, la collection« . Les analogies sont parfois tellement fortes qu’on a du mal à distinguer ce qui relève des maisons de haute-couture de l’entre-deux guerres comme Elsa Schiaparelli ou les sœurs Callot, d’une collection de Dries Van Noten.

En vente ici

 

3- Pour les amateurs de peinture italienne, direction le musée Jacquemart-André pour Le Pérugin,maître de Raphaël les 15 à 18h45 et 16 septembre à 12h15

Pérugin

Soyez dans les premiers à découvrir cette belle exposition qui commence le 12 septembre.

Connu pour son influence sur le jeune Raphaël, Le Pérugin (vers 1450-1523) est d’abord un peintre novateur dont l’influence est forte, tant en Italie au début du XVIe siècle, qu’en France jusqu’à l’époque contemporaine. Son art est fait de transparences et de lumières théâtrales, d’attention portée à l’harmonie des couleurs et au modelé des corps, témoignage de sa grande maîtrise technique. Cette exposition sur l’un des plus grands représentants de la Renaissance italienne rassemble une cinquantaine de toiles.

En vente ici:

 

4 – Impression, soleil levant. L’histoire vraie du chef-d’œuvre de Claude Monet, à l’aube de l’Impressionnisme –  Musée Marmottan Monet 

Cette exposition battra-t-elle encore des records de fréquentation?

800px-Claude_Monet,_Impression,_soleil_levant,_1872

Première exposition jamais dédiée à l’œuvre fondatrice de l’impressionnisme elle retrace le parcours inédit d’Impression, soleil levant mondialement célébrée et révèle une page tout à fait inconnue de l’histoire d’une icône, en réunissant 58 peintures et œuvres graphiques dont 25 œuvres de Claude Monet et 45 documents pour la plupart inédits, provenant de musées et de collections particulières du monde entier. Visite guidée le jeudi 2 octobre à 13h en vente ici: 

 

5 – Marcel Duchamp au Centre Pompidou pour les inconditionnels des Avant-gardes 

640px-Duchamp_Fountaine

Soyez dans les premiers à découvrir cette exposition qui commence le 24 septembre. Rendez-vous le 25 septembre au Centre Pompidou.

Marcel Duchamp est connu pour ses ready-mades, moins pour sa peinture. À travers une centaine d’oeuvres, le Centre Pompidou montre l’importance pour l’artiste de cet art ainsi que du dessin qui l’ont mené à la réalisation du « Grand Verre », « La mariée mise à nu par ses célibataires, même », de 1910 à 1923. Approche inédite et paradoxale puisque Marcel Duchamp est considéré comme ayant voulu tuer la peinture.

En vente ici:

 

6 – Les Borgia au Musée Maillol: qui se cache derrière cette famille à la réputation sulfureuse?

Direction le Musée Maillol le vendredi 26 septembre à 12h40 (durée: 1h15)

les-borgia-et-leur-temps_xl

La famille Borgia doit sa célébrité à ses hommes d’État, papes et personnalités hors du commun. Leur sulfureuse réputation a fasciné au cours des siècles des écrivains comme Victor Hugo, Alexandre Dumas, des auteurs de bandes dessinées comme Jodorowski et Manara ainsi que le manga japonais « Cesare » de Fuyuni Soryo. La récente série télévisée a rencontré un grand succès. Dans cette exposition temporaire vous découvrirez leur véritable visage et celui des acteurs majeurs de leur temps :princes, philosophes, scientifiques et théologiens. Une période bouleversée par la découverte de l’Amérique et les guerres d’Italie, les agitations du moine Savonarole et la naissance d’une nouvelle génération d’humanistes: Érasme et Luther. Des œuvres des plus grands artistes sont présentées : Giovanni Bellini, della Robbia, Andrea Mantegna, Michel-Ange, Pérugin, Pinturicchio, Raphaël, Titien, Luca Signorelli, Verrocchio, Léonard de Vinci. Certaines œuvres seront à Paris pour la première fois, issues des plus grand musées européens et de collections privées. notamment des œuvres de nombreuses collections privées.

 En vente ici: 

 

Et vous, vous comptez voir quoi comme expo?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :