Envie d'ailleurs

Blog culturel parisien & cosmopolite depuis 2010

J’aime attendre: les guides pour gagner du temps à Paris

Dans la dizaine de communiqués de presse que je reçois chaque jour, l’un d’entre eux a attiré mon attention: « J’aime attendre ». Le second degré de la phrase m’a poussée à lire le document. Le côté horloge de la Belle et la Bête du logo m’a fait sourire.

Bandeau J'aime Attendre

J’y ai découvert beaucoup de choses que je connaissais: passer par l’entrée secondaire à droite du carrousel pour entrer au Louvre, éviter les lendemains de fermeture, les mercredis et les week-ends… Mais de là à en faire un guide… Et ce n’est pas un, mais 3 guides gratuits et téléchargeables en ligne qui viennent de sortir sur le gain de temps à Paris, dans le domaine culturel:

  • Les Expositions Parisiennes Sans Attendre : les 19 expositions les plus attendues de la saison à Paris, pour s’épargner jusqu’à 4h de queue (Hopper au Grand Palais en 2013, par exemple);
  • Les Parcs de Loisirs Sans Attendre : 16 parcs de loisirs français ou frontaliers, également très sensibles aux fluctuations de l’affluence;
  • Paris Sans Attendre : les incontournables parisiens (Louvre, Versailles, Tour Eiffel, etc).

 

J’ai donc contacté la start up pour leur poser quelques questions.

Une interview dans un immeuble du Sentier dans une salle loin des bureaux traditionnels avec Thibault Bouveur, le responsable de la Communication.

D’où est venue l’idée?

– A son retour des Etats-Unis, l’un des co-fondateurs, Emmanuel Alquier, s’est rendu à la CAF faire des démarches. Devant la queue, il s’est dit qu’il y a avait quelque chose à faire pour informer.

Depuis combien de temps existez-vous?

– Depuis 4 ans dont un an dans l’incubateur HEC

– Combien êtes-vous?

Nous sommes 3 salariés et 3 stagiaires. Nous sommes implantés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et au Brésil.

Comment calculez-vous les durées d’attente? Et d’où viennent vos tableaux d’affluence?

– Certains organismes nous les donnent ainsi que les gardiens surveillant les queues devant la tour Eiffel par exemple. Sinon, nous faisons la queue nous-mêmes. Nos tableaux tiennent compte de la sociologie des gens qui viennent voir les expos: rares sont ceux qui vont voir Bill Viola et les Impressionnistes. Nous prenons en compte de détails pratiques: le nombre de caisses, la surface de l’exposition… J’ai réalisé une vidéo où, pendant un jour de semaine en juillet, j’avais fait le parcours « classique » touristique: la tour Eiffel, le Louvre… Il y avait en cumulé 12 heures de queue! Les tableaux donnent une tendance, ils ne reflètent pas l’affluence réelle.

L’échange s’est ensuite poursuivi sur le modèle économique et l’expansion à venir en Russie…

3 commentaires sur “J’aime attendre: les guides pour gagner du temps à Paris

  1. voyageavecnousfr
    29 mars 2014

    Vraiment sympa ces guides si l’on ne reste que quelques jours dans une ville.

  2. Manu @ VoyageAvecNous
    29 mars 2014

    Vraiment sympa ces guides si l’on ne reste que quelques jours dans une ville. Je ne connaissais pas les guides « J’aime attendre ».

    • Anne-Laure Graf
      1 avril 2014

      Moi non plus avant de recevoir le communiqué de presse. Après il s’agit de guides qui indiquent des tendances et non l’affluence constatée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 mars 2014 par dans CULTURE - Autres, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :