Idée de week-end: escapade savoyarde à l’abbaye de Tamié et dans la cité médiévale de Conflans

Il existe à mon avis peu de caves à fromages situées sous le déambulatoire d’un cloître. Retour sur l’Abbaye de Tamié, lieu atypique, où prières et fromage au lait cru coexistent, relique des ordres monastiques qui fleurirent au Moyen-Âge en France et … Continuer de lire Idée de week-end: escapade savoyarde à l’abbaye de Tamié et dans la cité médiévale de Conflans

L’agenda culturel de mars en 10 points

Une sélection toute personnelle autour de la danse, photographie, musique et conférences…  Danse : 1 – Le gala des étoiles, hommage à Manuel Legris Une tournée a lieu dans toute la France et en Belgique jusqu’au 21 mars. Le programme du week-end dernier, commenté ici ne devrait pas trop évoluer sur les autres séances. 2 – Le L.A. Dance Project Si vous aimez la danse moderne et souhaitez découvrir la troupe de Benjamin Millepied, futur Directeur du Ballet de l’Opéra de Paris,  rendez-vous au Théâtre du Châtelet pour trois ballets contemporains : Murder Ballades de Justin Peck et Morgan’s Last Chug d’Emanuel Gat (créées en septembre 2013), une … Continuer de lire L’agenda culturel de mars en 10 points

Terpsichore de Haendel: une musique et des chants merveilleux pour un ballet parfois répétitif

… Ou la confrontation de la baroqueuse et de la balletomane sur une même pièce… Mardi soir j’étais donc à Versailles revoir le très bel Opéra royal et écouter du Haendel. Les Talens lyriques étaient dirigés par Christophe Rousset et la chorégraphie signée de Béatrice Massin pour sa compagnie Fêtes galantes. Une soirée dédiée à la muse de la danse, Terpsichore, et ce même s’il est impossible de remonter un ballet baroque, faute de traces… Point de costumes d’époque ou de décor somptueux, les huit danseurs évoluent pieds nus, habillés de costumes aux lignes rappelant le XVIII°s et aux couleurs vives (pas fan de la robe jaune … Continuer de lire Terpsichore de Haendel: une musique et des chants merveilleux pour un ballet parfois répétitif

Une soirée mouvementée à l’Opéra Comique

Le contraste entre la salle et le spectacle était a posteriori amusant… La semaine dernière, je me trouvais à l’Opéra comique. Ayant pris les billets très peu de temps avant, je n’étais pas très bien placée… Ni très bien entourée, allais-je ensuite découvrir. On y donnait une version, très réussie au demeurant, de Cadmus et Hermione de Lully. Tout y était reconstitué comme à l’époque de Louis XIV: les machineries avec les dieux, dont le Soleil ; ) descendant pour pacifier les êtres humains, les costumes très chatoyants et folkloriques des acteurs, les grottes… mais également la diction avec un appui des dernières syllabes, la prononciation du « oi » et cette … Continuer de lire Une soirée mouvementée à l’Opéra Comique