En 8 points, la saison 2014-2105 du théâtre des Champs Elysées… côté danse

Le Théâtre des Champs-Élysées a dévoilé le 3 avril, sa saison 2014-2015. Un teasing avait débuté sur twitter dès midi sur le programme à venir, plutôt sympathique. Déçue par Garnier, j’hanterai plus souvent la rue Montaigne…

1. Les Étoiles du XXIe siècle 

Traditionnellement le gala des Étoiles du XXIe siècle ouvre la saison Danse du TCE. On devrait y voir quelques grandes étoiles comme Olga Smirnova  Bolchoï), Semyon Chudin, New York City Ballet, j’en suis totalement fan…, Ashley Bouder (bof…), Amar Eamasar (New York City Ballet), Ekaterina Kondaurova et Alexander Sergeev (Mariinsky), Isabella Boylston et James WhitesideManu Navarro et Gian Carlo Perez Alvarez (Ballet National de Cuba).

Du 12 au 14 septembre 2014.

2. Ballet National de Norvège / Soirée Jiří Kylián 

Il est rare de voir cette compagnie à Paris, alors autant en profiter… J’adore Kilian, j’ai déjà parlé sur ce blog de Kaguyahimé et Doux mensonges. Il s’agira pour la troupe norvégienne de 3 ballets: Symphonie des Psaumes (sur la musique de Stravinsky), Gods and Dogs (première françaises) et Bella Figura. Une soirée à noter dans mes tablettes.

Du 22 au 24 septembre 2014.

3. Carte blanche à Nicolas Le Riche

Reprenant le spectacle Itinérances de sa tournée la soirée comprendra cinq pièces : Suite of Dances de Jerome Robbins (dansé par Nicolas Le Riche), Annonciation d’Angelin Preljocaj (dansé par Eleonora Abbagnato et Clairemarie Osta), Critical Mass de Russell Maliphant (dansé par Russell Maliphant et Nicolas Le Riche), Aires Migratoires de Hervé Diasnas (dansé par l’Ensemble chorégraphique Contemporain d’Envol) et Odyssée de Nicolas Le Riche (dansé par Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta). Une soirée à ne pas manquer! 

Les 4 et 5 novembre 2014.

4. Sara Baras Ballet Flamenco

Sara Baras est une grande danseuse de flamenco contemporain et sa compagnie sera à nouveau présente avec sa nouvelle création Voces, suite flamenca, pour neuf danseurs et 7 musiciens.

Du 22 décembre 2014 au 11 janvier 2015

5. La Compagnie nationale de Danse d’Espagne

Dirigée depuis 3 ans par José Martinez, ancienne Étoile de l’Opéra de Paris, la compagnie présentera trois pièces, toutes jouées pour la première fois en France : Sub d’Itzik Galili, Extremely close d’Alejandro Cerrudo et Casi Casa de Mats Ek.

Du 27 au 29 janvier 2015

6. Eifman Ballet Théâtre

Une compagnie qui vient régulièrement au Théâtre des Champs-Élysées, cette fois-ci avec la nouvelle création de son directeur Boris Eifman, Up and Down, inspirée du roman de Francis Scott Fitzgerald Tendre est la nuit. Une compagnie de très bon niveau, des chorégraphies qui le sont moins…

Du 9 au 11 février 2015.

7.Le Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre

LA taditionnelle visite annuelle du Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre au TCE. Avec cette fois ci: Le Lac des Cygnes les 9 et 10 mars ; La Bayadère les 11 et 12 mars ; Roméo et Juliette les 13 et 14 mars. Orchestre du Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre, direction musicale Vadim Nikitin.

8. Russell Maliphant Company

La troupe du chorégraphe britannique est peu présente à Paris. A l’occasion, cinq pièces dansées par lui-même et trois interprètes : TwoTracesStillAfterlight (Part one) et Still Current. Pour les amateurs de danse contemporaine, à ne pas rater…

Les 19 et 20 mai 2015.

Pour la saison complète c’est ici, sur le site du Théâtre des Champs-Élysées.

Et vous, qu’est-ce qui vous attire dans cette saison? Des coups de coeur?

L’agenda culturel de mars en 10 points

Une sélection toute personnelle autour de la danse, photographie, musique et conférences…

 Danse :

1 – Le gala des étoiles, hommage à Manuel Legris

Une tournée a lieu dans toute la France et en Belgique jusqu’au 21 mars. Le programme du week-end dernier, commenté ici ne devrait pas trop évoluer sur les autres séances.

2 – Le L.A. Dance Project

Si vous aimez la danse moderne et souhaitez découvrir la troupe de Benjamin Millepied, futur Directeur du Ballet de l’Opéra de Paris,  rendez-vous au Théâtre du Châtelet pour trois ballets contemporains : Murder Ballades de Justin Peck et Morgan’s Last Chug d’Emanuel Gat (créées en septembre 2013), une reprise de Closer de Benjamin Millepied et une création mondiale, Peripheral Stream, de Hiroaki Umeda.

Du 5 au 9 mars au Théâtre du Châtelet

3 – Le Ballet de Shanghaï 

La troupe présente deux spectacles emblématiques de la Chine et de l’histoire de Shanghaï : La Fille aux cheveux blancs, seul ballet autorisé par la Révolution culturelle avec Le Détachement féminin rouge, et A Sign of Love, ballet plus récent quoique se déroulant dans le Shanghai des années 1930.

Du 13 au 20 mars au Palais des Sports de Paris

4 – De l’enfer au Paradis 

Un voyage dans les 3 mondes de La divine comédie de Dante. Mise en scène Emiliano Pellisari

Au fil des trois parties, Inferno (l’Enfer), Purgatorio (le Purgatoire) et Paradiso (le Paradis), 14 tableaux inspirés d’artistes comme Dali ou Escher, créent des visions de rêve. Porté par les féeries du théâtre baroque et puisant dans les possibilités technologiques actuelles, un spectacle au croisement de la magie, de l’illusionnisme et du cirque.

Jeudi 20 et vendredi 21 mars au théâtre des Sablons de Neuilly-sur-Seine

5 – La soirée de Mille / Cullberg

Mademoiselle Julie fait son entrée au répertoire aux côtés de Fall River Legend. Deux pièces saisissantes, représentatives de la danse moderne d’après-guerre, par la suédoise Birgit Cullberg et l’américaine Agnes de Mille.

Retour sur la Première 

Jusqu’au 13 mars au Palais Garnier

Conférence:

6 – Une conférence sur Olympe de Gouges par M. Olivier Blanc, historien, auteur de l’ouvrage Olympe de Gouges, Des droits de la femme à la guillotine

Jeudi 6 mars 2014 à 18 heures 1ère chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris (ancienne salle du tribunal révolutionnaire) Palais de Justice 1, boulevard du Palais 75001 Paris Entrée libre  – RSVP : conference.odg@gmail.com

Expos:

J’avais évoqué dans un billet précédent les expos Brassaï, à voir avant samedi à l’hôtel de ville et Cartier-Bresson qui a commencé à Pompidou…

8 – Bois sacré 

Sur le continent africain, le moment de l’initiation marque un passage obligatoire pour chaque individu. L’exposition porte plus précisément sur les sociétés secrètes des forêts guinéennes : Libéria, Guinée, Côte d’Ivoire. L’exposition rassemble de nombreux masques liés à l’initiation, ainsi que d’autres objets, masques miniatures, figurines et statues, relatifs à ces sociétés à mystères.

Du 4 mars au 18 mai au Musée du quai Branly

Musique baroque: 

9 – Les fêtes de l’hymen et de l’amour de Rameau

Veuf à 17 ans, le Dauphin de France, fils aîné de Louis XV, est remarié en urgence l’année suivante, en 1747. Rameau doit alors fournir un divertissement pour l’occasion. Utilisant un ballet héroïque en cours de composition, Les Dieux de l’Egypte, il y ajoute un prologue de circonstance, célébrant la réconciliation de divinités matrimoniales pur-Olympe, Hymen et Amour.

Théâtre des Champs Elysées – mardi 11 mars 

10 – Danse et musique dans l’imaginaire baroque

Danse, musique et objets d’art. C’est cette alchimie que le Musée du Louvre vous invite à découvrir lors de deux nocturnes où 30 danseurs et 12 musiciens, étudiants du Conservatoire de Paris, vous proposent un nouveau regard sur les collections de ce lieu historique. Sur la musique de Jean-Philippe Rameau et sous la direction du chorégraphe Jean-Christophe Paré, vous voilà plongés au cœur de l’époque baroque où se mêlent passions amoureuses, désir et conflit.

Les 7 et 14 Mars à partir de 19h

La compagnie de danse Massala: entre hip hop et orient

Internet permet parfois de belles rencontres. Il en va de la compagnie Massala.

En regardant mes nouveaux abonnés fin décembre, je tombe sur cette compagnie. Massala… commune du Mali, mais aussi du Burkina Faso…dans cette Afrique de l’Ouest où j’ai grandi… Intriguée, je demande le dossier de presse pour en savoir plus. Ce n’est pas du côté de l’Afrique noire mais du Maghreb qu’il faut chercher…

D’une enfance bercée par les grands classiques de la musique arabe, du Maghreb au Moyen-Orient, et d’une adolescence rythmée par la musique et la danse hip-hop, Fouad Boussouf, le chorégraphe, en tire des interrogations qui inspirent sa danse… Un double héritage, une double culture… explorés par son écriture chorégraphique portée par les récents événements des « Printemps arabes ».

Dans cette vidéo du spectacle Transe qui sera joué ce week-end à Paris, on y retrouve l’influence des danses soufi, et un mélange entre hip hop, break dance et danse orientale, réunissant les 2 rives de la Méditerranée

Une création que j’aurai plaisir à découvrir ce samedi au Paris MPAA de St Germain des Prés…