Le musée Pouchkine prend ses quartiers d’hiver à la Fondation Custodia à Paris…

C’est une exposition d’une grande qualité artistique doublée d’une grande rareté que nous invite à découvrir la Fondation Custodia, située près de l’Assemblée nationale à Paris. « Le musée Pouchkine, cinq cents ans de dessins de maîtres » porte bien son nom! En effet, parmi les 27 000 dessins que conserve le musée d’Etat des Beaux-Arts de Moscou ou musée Pouchkine,  cette première rétrospective de plus de 200 œuvres graphiques, pour certaines jamais sorties de ce musée, nous donne à voir les écoles européennes et russes, du XV° au XX° siècles.

unknown document
Rembrandt Harmensz van Rijn (Leyde 1606 – 1669 Amsterdam), Étude d’une femme tenant un enfant dans les bras, vers 1640 Plume et encre brune, rehauts de blanc, 110 × 67mm Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou

Le visiteur côtoie alors  des chefs d’œuvres d’artistes très connus comme Dürer, Rembrandt, Carpaccio, Tiepolo, Matisse ou Picasso, et d’autres moins connus en Europe

unknown document
Vladimir Tatline (Moscou 1885 – 1953 Moscou), Un Szlachcic de Pologne, 1913 Aquarelle, lavis d’encre noire, graphite sur carton, 448 × 316 mm Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou

et aussi intéressants comme le magnifique Un Szlachcic de Pologne de Vladimir Tatline (Moscou 1885 – 1953 Moscou) à la ligne épurée et vive, ou le touchant Cheval rouge, 1924 de Nikolaï Koupreyanov (Vlotslavsk 1894 – 1933 Moscou).

unknown document
Nikolaï Koupreyanov (Vlotslavsk 1894 – 1933 Moscou), Cheval rouge, 1924 Plume et encre noire, lavis gris, aquarelle, graphite, 265 × 343 mm Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou

J’y ai retrouvé avec un plaisir certain les Deux hommes au bord de la mer, 1830-1835 Caspar David Friedrich (Greifswald 1774 – 1840 Dresde), symbole du Romantisme allemand et souvenir, pour le peintre, de mes cours d’allemand;

unknown document
Caspar David Friedrich (Greifswald 1774 – 1840 Dresde), Deux hommes au bord de la mer, 1830-1835 Pierre noire, plume et encre brune, lavis brun (sépia), 234 × 351 mm Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou

et découvert un intriguant Portrait d’une jeune femme (La Mousmé), 1888 de Vincent Van Gogh (Groot Zundert 1853 – 1890 Auvers-sur-Oise). 

unknown document
Vincent van Gogh (Groot Zundert 1853 – 1890 Auvers-sur-Oise), Portrait d’une jeune femme (La Mousmé), 1888 Plume métallique, plume de roseau et encre noire, sur un tracé au graphite, 325 × 245 mm Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou

J’ai visité le musée Pouchkine en 2008 et j’ai retrouvé dans cette exposition à la Fondation Custodia la classification du musée. On passe ainsi du dessin du XVI°s avec les Poussin, Rembrandt et Rubens, au siècle des Lumières avec les Fragonard et les David, avant de découvrir les éléments naturels déchaînés ou calmes du Romantisme allemand, la ligne surprenante de Van Gogh et des avant gardes européennes de Matisse et Picasso.

matisse-danse-copyright
Henri Matisse (Le Cateau-Cambrésis 1869 – 1954 Nice), La Danse (Composition no I), 1909 Plume et encre noire, aquarelle, 221 × 320 mm Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou © Succession H. Matisse

Une exposition qui permet également au public parisien de (re)découvrir les dessins des peintres russes Malevitch, Tatline et Kandinsky et des avant gardes russes. Une belle introduction également que cette dernière partie à l’exposition sur l’art du réalisme soviétique annoncé au Grand Palais au printemps de cette année.

 

Anne-Laure FAUBERT

Exposition à la Fondation Custodia – 121 rue de Lille – Paris VII° – Jusqu’au 12 mai 2019

Une centaines d’estampes du British Museum à la Fondation Custodia pour parler du Rêve Américain…

La Fondation Custodia située dans le 7ème arrondissement parisien présente l’exposition “Le Rêve Américain : du Pop-Art à nos jours”, à la scénographie minimaliste. Constituée d’estampes de 42 artistes, en provenance du British Museum elle se tient jusqu’au 2 septembre 2018 pour la première fois en France.  Beaucoup de grands noms d’artistes figurent dans cette exposition comme Jim Dine, Jasper Johns, Kara Walker, Ed Ruscha, Andy Warhol… Le point commun de tous ces artistes, même s’ils n’appartiennent pas au même mouvement, est qu’ils sont confrontés à l’imprimé pour réussir à créer des images marquantes des Etats-Unis au cours des dernières décennies.

 

Johns
Jasper Johns, Flags I, 1973
Sérigraphie en couleur. – 675 x 850 mm / 699 x 889 mm (feuille)
© Trustees of the British Museum et © Jasper Johns / Adagp,
Paris, 2017

 

Cette exposition permet de retracer au fil du temps, grâce aux estampes, la créativité ainsi que les différents mouvements apparus au cours des six dernières décennies de l’Art américain.  Chaque estampe est une représentation du reflet des Etats-Unis dans le monde et permet à chacun de faire son propre commentaire sur l’image que donnent les Américains de leur pays..

 

Estes
Richard Estes, Grant’s, du portfolio Urban Landscapes, 1972
Sérigraphie en couleur. – 365 x 515 mm / 500 x 700 mm (feuille)
© Trustees of the British Museum et © Richard Estes, courtesy Marlborough Gallery, New York

 

Connaissez-vous vraiment l’Art des Etats-Unis ? L’objectif principal de cette exposition est d’encourager le public français à apprécier l’Art américain et aussi à l’étudier. Depuis le Pop-Art, de nombreux mouvements artistiques se sont succédés. Comme pour chaque exposition, le but est de comprendre pourquoi les artistes ont choisi d’appartenir à un mouvement tout en développant un style personnel. L’exposition permet de montrer l’élan de créativité qui a caractérisé l’art imprimé aux Etats-Unis. On remarque tout au long de celle-ci que tout artiste est engagé et souhaite montrer la réalité politique et sociale du pays à un moment donné. Cette exposition laisse libre à chacun d’imaginer et de percevoir les Etats-Unis. Elle est une ouverture sur l’Art et exprime aussi toutes les perceptions qu’une personne peut avoir sur l’Art.

Je recommande absolument cette exposition qui se tient de surcroit dans un lieu surprenant et magnifique !  Faites un tour dans les collections permanentes !

Tiphaine LATROUITE