Retour sur l’essai « la danse classique est-elle en danger? »

Je l’avais mentionné sur Twitter. Voici la critique de cet essai plutôt bien écrit sur la danse. Je ne suis pas d’accord avec tout, et ai déjà eu l’occasion d’échanger avec l’auteur à ce sujet. Daniel Picard rappelle que l’origine de la danse est sacrée: « c’est la beauté d’un corps humain qui est mis harmonieusement en valeur en hommage à la Divinité. » La danse ne se résume pas à quelques grands jetés ou figures classiques mais est un art de grâce (je vais le faire répéter 10 fois au prochain qui me dit que la danse ce sont des pointes et c’est tout… … Continuer de lire Retour sur l’essai « la danse classique est-elle en danger? »

Coppélia: Bart versus Lacotte

En 10 jours, j’ai vu deux fois le ballet Coppélia à l’Opéra Garnier, dans deux chorégraphies différentes. Si ce n’est pas du vice ça… Ce ballet ressemble par certains aspects à mon ballet préféré Giselle. Coppélia est en effet également composé sur la structure musicale du leitmotiv et emprunte plusieurs passages au folklore d’Europe centrale, notamment des mazurkas et des thèmes slaves (ce que j’appelle le style « Grande Russie »). Le 28 mars, il s’agissait de la chorégraphie de Patrice Bart, entrée au répertoire le 23 mai 1996. Un ballet d’adieux en 2011, puisque le chorégraphe quittait quelques jours après l’Opéra de Paris après plus de 50 ans … Continuer de lire Coppélia: Bart versus Lacotte