Passé, présent, futur : Clunypedia « le patrimoine version 2.0 »

Beaucoup de visiteurs lorsqu’ils arrivent à Cluny sont déçus : ils viennent y voir la plus grande église de la chrétienté, bâtie en 910 et dont l’influence s’est ensuite répandue à travers toute l’Europe, conformément à la règle de St Benoît. L’architecture de l’abbaye est en effet dupliquée sur d’autres monuments allemands, suisses et l’influence de Cluny s’étend jusqu’à Jérusalem.

Or au XXI°s seul 10% de cette abbaye demeure et l’église a disparu…

J’avais visité Cluny en 2010, entre 2 rendez-vous professionnels. J’imaginais une église qui n’existait plus depuis le XVIII°s. J’avais donc été déçue. Ce nouveau déplacement était pour moi une façon de voir si les nouvelles technologies pouvaient faire réellement resurgir le passé.

Clunypedia, dont le nom et une partie du principe rappelle Wikipedia – à la différence près que tout un chacun ne peut écrire sur Clunypedia puisqu’un comité scientifique valide les textes – est née de la rencontre de la Fédération européenne des sites clunisiens, dirigée par Christophe Voros, et d’une jeune start up Paztec. L’administrateur de l’abbaye de Cluny, François-Xavier Verger, intervient également dans ce projet de recensement estimé à 10 ans.

Ingénieur, le fondateur de cette-dernière, Guillaume Lemeunier, se passionne pour le patrimoine et sa mise en valeur via les nouvelles technologies. Il restitue ainsi en 3D la grande église abbatiale de Cluny et conçoit une application mobile pour montrer ces résultats au public. La création de Paztec avec deux associés, Alexandre Yos et Etienne Duranton, en janvier 2013 en est la suite logique.

Munis d’une tablette, le visiteur qui a choisi de découvrir Cluny avec la société Visit’Cluny de Claire Matrat peut ainsi y voir des photos d’autres églises ou la reconstitution de l’abbatiale ou du village de Cluny. Quelques photos pour illustrer mon propos.

On évite le côté « gameboy » puisque le guide a la main sur l’appareil.

Tablette 2 - Anne-Laure Graf

Si les photos projetées remplacent le bon vieux papier brandi par le guide qui circule ensuite dans le groupe, le véritable apport selon moi est cette reconstitution en 3D de l’abbaye, de la place devant l’entrée de Cluny – un instant on a du mal à savoir où est la réalité : les bâtiments vus sur la tablette ou ceux que voit notre œil – de la ville de Cluny… Cette réalité augmentée replace Cluny dans le temps long historique. Passé, présent, futur… Une démarche qui séduit la passionnée de patrimoine et la geekette que je suis. Je ne peux que conseiller cette visite en 3D, qu’elle se fasse via le téléchargement de l’appli ou la réservation de la visite avec tablette…

Tablette 1 - Anne-Laure Graf

La  journée se termine par la visite d’une maison particulière avec un cloître dans lequel des moines bénédictins ont tenté de se réimplanter à Cluny au cours du XIXs, aujourd’hui habitée par un sympathique couple de retraités… Lorsqu’ils commencèrent les travaux dans les années 1980, ils trouvèrent dans la terre de nombreux squelettes des familiers des moines : enfants, femmes… Un squelette dort encore sous une dalle de leur salon ! Personnellement, avec mon passé africain, j’aurais du mal à vivre ainsi mais bon tant que personne ne vient les tirer par les pieds comme on dit en Italie… ; )

Détail - cloitre Anne-Laure Graf

J’ai bien envie de reourner en Bourgogne dans quelques mois… ou de partir à la découverte des sites clunisiens européens… Quand on a la chance d’avoir des jumeaux qui acceptent stoïquement de voir 50 maisons d’Art nouveau pour l’expo photo de leur mère (cf mon billet sur Nancy) ou d’arpenter les églises d’Istanbul à la recherche des mosaïques de la vie de la Vierge ( cf ce billet) autant en profiter non ; ) ?

Amis artistes, amis geeks, qu’en pensez-vous ?

En avril sur Envie d’ailleurs: Abbaye de Cluny, Hambourg, Riga…

Très peu de danse ce mois-ci, mais plutôt des voyages et la fin des saisons 2014-2015 de différents théâtres.

Je vous parlerai d’abord des Fêtes galantes, expo sur la peinture française du XVIII°s au Musée Jacquemart André.

Je vous emmènerai ensuite en Bourgogne, à l’abbaye de Cluny afin de vous parler du « Clunypedia », centre de ressources des 1200 sites clunisiens présents en Europe.

Cluny - Anne-Laure Graf

Nous ferons ensuite un détour par la Cité des sciences et son expo Art robotique… traitée sous l’angle de la photo.

Image

avant de vous parler du spectacle « Brassens aime le jazz » au théâtre de Nesle (Paris VI°)

Affiche-Aude-Brassens-1.jpg

Je vous emmènerai ensuite à Hambourg pour la Nuit des Musées version hanséatique et démontrerai une fois de plus que oui, on peut voyager avec un bébé. ; )

Je reviendrai aussi sur le spectacle donné au théâtre des Sablons sur les Marionnettes de Salzburg, ville où j’ai vécu un an. La Flûte enchantée est un de mes opéras préférés et ce spectacle vaut le coup…quelque soit l’endroit où il est donné.

Pâques sera placé sous le signe des Etats baltes avec une excursion à Riga avec peut-être un aparté politique sur les minorités russophones dans ce pays. Sujet hautement sensible.

Enfin, je reviendrai sur les saisons 2014-2015 des différents théâtres avec la fin de celle du théâtre des Champs Elysées, déjà mentionné côté danse, l’Opéra comique…L’occasion de dresser en mai, à la demande d’une créatrice, l’abonnement idéal…

Je vous souhaite un très beau mois d’avril!