Spectacle de l’Ecole de danse 2015: un beau cru!

Vendredi 3 avril 2015 – Première représentation – Palais Garnier D’ores et déjà de Béatrice Massin et Nicolas Paul – Variations Don Giovanni de Maurice Béjart – Aunis de Jacques Garnier et Soir de fête de Léo Staats Chaque année, le spectacle de l’école est l’occasion de découvrir le travail des élèves de l’école de danse de l’Opéra de Paris. Coppélia y fut notamment interprétée en 2011 (voir mon billet ici). Cette année, il s’agissait de quatre ballets de 1925 à 2013, et j’attendais de revoir avec impatience Aunis de Jacques Garnier que j’avais adoré en 2013. D’ores et déjà créé en … Continuer de lire Spectacle de l’Ecole de danse 2015: un beau cru!

Terpsichore de Haendel: une musique et des chants merveilleux pour un ballet parfois répétitif

… Ou la confrontation de la baroqueuse et de la balletomane sur une même pièce… Mardi soir j’étais donc à Versailles revoir le très bel Opéra royal et écouter du Haendel. Les Talens lyriques étaient dirigés par Christophe Rousset et la chorégraphie signée de Béatrice Massin pour sa compagnie Fêtes galantes. Une soirée dédiée à la muse de la danse, Terpsichore, et ce même s’il est impossible de remonter un ballet baroque, faute de traces… Point de costumes d’époque ou de décor somptueux, les huit danseurs évoluent pieds nus, habillés de costumes aux lignes rappelant le XVIII°s et aux couleurs vives (pas fan de la robe jaune … Continuer de lire Terpsichore de Haendel: une musique et des chants merveilleux pour un ballet parfois répétitif