Étiquette : Afternoon of a Faun

Hommage à Jérôme Robbins au Palais Garnier…

Soirée du 2 novembre 2018 au Palais Garnier Autant le dire d’emblée, je suis allée voir ce spectacle, dont je connaissais 3 des 4 ballets, pour Afternoon of a Faun… Ce ballet onirique et sensible me plait énormément… Une soirée bien agencée il est vrai : Fancy free (1944) pour faire rire et démarrer d’un bon

Lire la suite

Quelques idées culturelles pour ce premier week-end de novembre…

Pour ceux qui ne seraient pas partis en week-end en dehors de Paris, ou pour ceux qui au contraire sont à Paris, voici trois idées de sorties culturelles testées par mes soins – et ceux de ma twin connection pour la première -, en dehors de celles traitées dans nos précédents articles : )  

Lire la suite

Soirée Béjart / Nijinski/ Robbins / Cherkaoui et Jalet: variations sans fin?

Après une journée très dense, il y avait quelque chose de magique à se rendre hier soir – in extremis-  au Palais Garnier… Une très grande douceur se dégageait des premières minutes de L’Oiseau de Feu tant côté musique (Stravinsky) que chorégraphie ( Béjart – 1970), notamment lors de la ronde où chacun semble se passer un baiser

Lire la suite

Les étés de la danse 2011 , acte 1 – un programme riche en émotions

Au programme de la représentation d’hier: Ballet impérial (1941) de Balanchine, Afternoon of a Faun  (1953) de Jerome Robbins, Liturgy (2003) de Christopher Wheeldon et Nine Sinatra Songs (1982) de Twyla Tharp. Un programme oscillant donc entre néo-classique, création contemporaine et danses de salon revisitées… Ballet Impérial était du pur Balanchine: des corps gracieux en tenue de danse claire et brillante pour les danseurs et aux tutus fluides pour les danseuses, évoluent, entre scènes de

Lire la suite

Les étés de la danse « pour les nuls »…

Avant de faire le point sur la saison danse 2010-2011 de l’Opéra de Paris, j’avais envie de vous parler des Etés de la danse où je serai ce soir. La seule soirée où j’arrivais à concilier mon agenda, Afternoon of a Faun de Jérome Robbins et Nine Sinatra Songs dont j’avais vu « Strangers In The Night” au Gala pour le Japon. Cette idée d’article m’est venue

Lire la suite