Napoli du Ballet Royal du Danemark: quelques repères

Avant de vous parler dans mon prochain billet de Napoli, ballet donné jusqu’à mardi soir par le ballet royal du Danemark à Garnier, voici quelques repères. Napoli sonne davantage italien (nom de la ville de Naples) que danois. Un paradoxe renforcé par l’histoire du Ballet Royal du Danemark dont l’identité a été forgée au XIX°s par deux Français, père et fils, Antoine et August Bournonville. Datant de 1842 et signé d’August Bournonville, Napoli symbolise le romantisme danois: un premier acte ancré dans le réel, un second s’ouvrant sur un monde imaginaire, un 3° acte ancré à nouveau dans le réel ( ci-dessous … Continuer de lire Napoli du Ballet Royal du Danemark: quelques repères