Sylvia de Manuel Legris à la Scala de Milan : le retour des grands ballets classiques narratifs

A défaut de (re)voir Raymonda de Noureev et Le Parc de Preljocaj à l’Opéra de Paris (merci les grèves), ce début d’année 2020 a été l’occasion de découvrir, à la Scala de Milan un très beau ballet néoclassique, Sylvia, ballet … Continuer de lire Sylvia de Manuel Legris à la Scala de Milan : le retour des grands ballets classiques narratifs

Spectacle de l’Ecole de danse 2015: un beau cru!

Vendredi 3 avril 2015 – Première représentation – Palais Garnier D’ores et déjà de Béatrice Massin et Nicolas Paul – Variations Don Giovanni de Maurice Béjart – Aunis de Jacques Garnier et Soir de fête de Léo Staats Chaque année, le spectacle de l’école est l’occasion de découvrir le travail des élèves de l’école de danse de l’Opéra de Paris. Coppélia y fut notamment interprétée en 2011 (voir mon billet ici). Cette année, il s’agissait de quatre ballets de 1925 à 2013, et j’attendais de revoir avec impatience Aunis de Jacques Garnier que j’avais adoré en 2013. D’ores et déjà créé en … Continuer de lire Spectacle de l’Ecole de danse 2015: un beau cru!

La Source ou la symbolique de la fleur…

Samedi 29 novembre 2014 – Palais Garnier – Première de La Source remontée par Jean-Guillaume Bart en 2011 sur un livret de Charles Nuitter, une chorégraphie d’Arthur Saint-Léon et les musiques de Ludwig Minkus et Léo Delibes. Créée en 1866 à l’Opéra de Paris, La Source reprend certains archétypes du ballet classique: danses de caractère, intrusion du merveilleux, intrigue simple. Le ballet raconte l’histoire du sacrifice de l’esprit de la Source, Naïla (Ludmila Pagliero) pour l’amour de deux mortels, le chasseur Djémil (Karl Paquette) et la belle Nouredda (Laetitia Pujol). Zaël (Emmanuel Thibault), l’elfe de Naïla, s’avère un allié précieux pour Djémil. L’ayant déjà vu en 2011, je me suis … Continuer de lire La Source ou la symbolique de la fleur…