Une balletomane en goguette….

L’an dernier, je vous avais présenté les différentes façons qu’il y avait, selon moi, de préparer son voyage, selon qu’on était un programmateur né ou, au contraire, un «bohème». Retournant début mars à Londres – rien de très exotique me direz-vous – je suis déjà en train d’écumer les sites des compagnies de danse. Et là, désespoir !! Le mythe de la balletomane s’effondre! J’aurais dû prévoir mon voyage en fonction des spectacles et non des tarifs d’Eurostar… ; ) Et vous, il vous arrive aussi de regarder à l’avance les spectacles joués pendant votre séjour à l’étranger ? Ou vous êtes … Continuer de lire Une balletomane en goguette….

Les 5 degrés de la « balletomanie »…

Un billet taquin sur la « balletomane » que je suis….Une vision subjective*… Vos avis sont les bienvenus. Et je précise: aucun degré n’est supérieur à un autre! Degré Zéro: Le ballet? Une discipline réservée aux petites filles en tutu rose… Franchement quel intérêt de voir des personnes faire « tututut » sur la scène d’un côté puis de l’autre**? Degré un: Une neutralité bienveillante. Le ballet? Plutôt la danse non? Pourquoi pas? J’associe davantage la danse aux sorties en boite, aux danses des rues. Quant au ballet « classique », j’en ai une vague idée. Degré 1 bis cela donne: Un art inférieur à l’opéra puisqu’il n’y  pas de parole. Degré deux: L’apprenti balletomane:  Je dresse les oreilles dès que j’entends … Continuer de lire Les 5 degrés de la « balletomanie »…