Le chocolat Eynard, ivoirien et français depuis 1962…

C’est un carton qu’on ouvre avec un mélange d’excitation et d’inquiétude… Et si le goût avait changé, et si les souvenirs l’avaient magnifié… et si j’allais être déçue…

 

Le chocolat Eynard a bercé mon adolescence en Côte d’Ivoire. On l’achetait à Cocody en belles tablettes bleues pour le chocolat au lait et lors de mon départ définitif en 1999, j’en ai acheté des kilos dont j’ai fourré mon djembé qui me servait de bagage à mains. C’était l’époque où la taille des bagages à main était moins contrôlée et où on pouvait mettre des liquides et confitures – des confitures à l’ananas tenaient en l’occurrence compagnie à mon chocolat ; ) – sans aucun problème. Le tam-tam a survécu à ce traitement et le chocolat et la confiture ont été mangés. J’ai depuis à plusieurs reprises demandé à des amis se rendant à Abidjan s’ils pouvaient me ramener du chocolat Eynard. Il semblait manifestement introuvable.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais revenons-en au chocolat Eynard de 2018. Première surprise : le packaging a totalement changé. Marron et plus brut, il évoque selon moi l’Afrique et sa terre rouge et brûlée par endroits, et le côté artisanal du Moulin du Cacao, nom de la société. Un emballage simple et cohérent avec les valeurs d’authenticité de la maison, mais qui gagnerait à être plus haut de gamme vu la qualité des chocolats et l’importance du packaging de nos jours. Car aucune déception en dégustant ce chocolat toujours excellent… et authentique…

 

La famille Eynard a cette rare particularité de maîtriser toute la filière du chocolat, du volet botanique et agronomique, des plantations de Côte d’Ivoire et Afrique de l’Ouest (sélection des meilleures cabosses de variété Forasteros), jusqu’au produit final agro-alimentaire. Un chocolat d’exception 100% pur beurre et pâte de cacao originaire de Côte d’Ivoire depuis 1962. A l’heure des scandales alimentaires ces données ont leur importance.

Pour les habitants du Sud de la France, la boutique est à Venelles dans les Bouches du Rhône, sinon l’achat se fait en ligne…

Un chocolat à mettre sous le sapin pour petits et grands : )

Anne-Laure FAUBERT

 

 

Maman, une surprise culturelle et gastronomique pour toi…

Le lien qu’on entretient avec sa Maman, ou une Maman de substitution lorsque celle-ci disparait ou ne joue plus son rôle, est unique, et particulier.

Souvent soumise à la double journée de travail et au stress qui s’ensuit, une Maman est aussi la complice de moments uniques.

Ma société a voulu leur rendre hommage par un coffret boudoir Reines et favorites

comporeinesetfavorites_bdefCréation: Funambule

Femmes de pouvoir d’origine étrangère ou non, elles ont mis à la mode des aliments que nous savourons régulièrement. Découvrez ce pan de l’histoire française grâce à une sélection de cinq mets raffinés.

coffret_face_Bdef

Le design et la fabrication du coffret sont français, tout comme les produits, et rendent honneur au savoir-faire de nos entreprises.

Des dentelles des robes royales à la dialectique amoureuse du filet, ce coffret s’inscrit entre histoire et modernité par son graphisme délicatement stylisé.

Saviez-vous que la Reine Claude, épouse de François Premier, avait donné son prénom à un fruit ?

Que les bonbons avaient été introduits en France par Catherine de Médicis et qu’ils véhiculaient alors l’image du libertinage ?

chocolat_Bdef

Quel est le point commun entre Anne d’Autriche et le chocolat, Marie-Antoinette et la rose?

sirop_bdef

Découvrez-le dans ce coffret gourmet et culturel.

Les premiers coffrets sont arrivés à Versailles, Paris et en province depuis quelques jours… et les retours sont élogieux !