Expo Monet: rentabilité et démocratisation

Le Monde d’hier , en mentionnant un chiffre de 920 000  visiteurs, inscrit la rétrospective Monet dans la cour des grandes expositions: c’est la deuxième exposition ayant attiré le plus de visiteurs en France après Toutankhamon et son temps, en 1967 au Petit Palais. Mais cette-dernière avait duré près de sept mois (contre 3 mois pour Monet) pour un total de 1,2 millions d’entrées. En outre, les bénéfices de l’exposition avaient servi à la sauvegarde du temple d’Abou-Simbel, en Égypte, menacé de disparition par la mise en place du barrage d’Assouan. Au delà des chiffres et de la manière de compter – … Continuer de lire Expo Monet: rentabilité et démocratisation

Giulio Cesare: la sensualité de Cléopâtre…

Que retenir du Giulio Cesare de Haendel, vu ce lundi à l’Opéra Garnier? 1 – Une mise en scène surprenante qui évite les clichés des reconstitutions de l’Égypte antique. Le metteur en scène, Laurent Pelly, choisit en effet une mise en abyme : il représente l’action dans les réserves d’un musée, très probablement celui du Caire. Les protagonistes de l’action apparaissent alors tels des fantômes du passé. 2 – Un Jules César plus amoureux que conquérant, même si la scène finale où il « rappelle Cléopâtre à l’ordre » en la faisant asseoir non sur le trône le plus élevé vers lequel elle s’était dirigée mais … Continuer de lire Giulio Cesare: la sensualité de Cléopâtre…

Le lac des cygnes: Noureev versus Petipa

Je vous parlais dans un précédent billet des spectacles fédérateurs joués aux alentours de Noël. Le lac des cygnes en est un. J’y étais mardi dernier à Bastille. Histoire de comparer  ; ) la chorégraphie de Noureev à celle d’Ivanov, élève de Petipa. Cette version avait été donnée en juillet 2010 par le Ballet de Novossibirsk aux étés de la danse du théâtre du Châtelet. Comme en juillet, il y avait beaucoup de groupes d’adolescents. Je n’avais alors pas compris s’ils faisaient des heures sup’ ou si les adultes qui les accompagnaient étaient les parents de l’un d’entre eux. Mardi, c’étaient bien des … Continuer de lire Le lac des cygnes: Noureev versus Petipa

My fair lady: so lovely!!

Casse noisettes il y a deux ans, The sound of music l’an dernier, Le lac des cygnes et My fair lady cet hiver… La liste est longue… Comme s’il y avait une volonté de se tourner vers des valeurs sures à l’approche de Noël… Une façon aussi de resserrer les liens familiaux par ces spectacles grand public?   My fair lady… A ces mots surgissent les noms d’Audrey Hepburn et Rex Harrison dans les rôles d’Eliza Doolittle et du professeur Higgins, la scène du début où la jeune vendeuse de violettes harangue les passants pour vendre ses fleurs, le bal… et surtout la frimousse de cette actrice, qui selon moi est pour beaucoup dans le … Continuer de lire My fair lady: so lovely!!

France 1500: une rétrospective intéressante

Je vous préviens d’emblée: je ne suis ni spécialiste, ni fan de l’art du Moyen-Âge, à part la statuaire et les peintres comme J.Bosch et les Bruegel.  France 1500 traite d’une époque charnière entre le Moyen-Âge et la Renaissance, le tournant du XV- XVI°s, époque où la France sort de la guerre de Cent ans. Cette exposition, que j’ai vue en deux temps, la première partie dans une absence quasi totale de visiteurs (vive le dimanche après-midi!) l’autre au milieu d’une foule assez dense (heure du déjeuner oblige) nous fait voyager à travers la France de l’époque: on y parle aussi bien d’Anne de Bretagne (via notamment le très … Continuer de lire France 1500: une rétrospective intéressante